Levée des sanctions contre l'Iran est la première étape pour la relance des négociations nucléaires

Téhéran (IRNA) - Le porte-parole de la Commission de sécurité nationale et de politique étrangère de l'Assemblée islamique d’Iran a appelé la levée des sanctions contre l'Iran et la mise en œuvre des engagements nucléaires par les États-Unis et l'Europe comme la première étape pour entamer des négociations nucléaires.

En ce qui concerne la relance des pourparlers nucléaires Iran-Occident, Mahmoud Abbaszadeh Meshkini a déclaré: « Pour revenir à l'accord nucléaire, la balle est dans le camp de l'Occident, et le retour à l'accord nucléaire s’dresse à ceux qui sont retirés de cet accord ou n'y ont pas rempli leurs obligations. »

 « Dans les nouvelles circonstances, c'est la République islamique d'Iran qui doit poser une condition à l'autre partie. Bien sûr, si l'Union européenne entend servir de médiateur entre l'Iran et le P4+1, elle doit partir du principe de reconnaître le fait que toute la responsabilité de l'impasse actuelle incombe aux États-Unis et à la Troïka européenne. », a ajouté le porte-parole de la Commission de sécurité nationale et de politique étrangère du 11e mandat du parlement iranien.

 « De toute évidence, la levée des sanctions et la mise en œuvre des engagements pris dans le cadre du JCPOA par les États-Unis et l'Europe est la première étape pour entamer des négociations. Bien sûr, le temps des acteurs intérieurs qui prétendent de « paver la voie » aux Occidentaux en fournissant de fausses informations et analyses erronées sur la situation économique de l'Iran est dépassé. », a martelé Abbaszadeh Meshkini.

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha