20 oct. 2021, 00:01
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84510755
0 Persons
Les crimes d'Israël ne doivent pas rester impunis (l’Iran)

Téhéran (IRNA)- L'ambassadeur permanent d'Iran auprès des Nations Unies, Majid Takht Ravanchi, a déclaré que le régime sioniste doit être tenu responsable des violations du droit international des droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés et que de tels crimes ne doivent pas rester impunis.

Takht Ravanchi s'exprimait mardi lors de la session du Conseil de sécurité de l'ONU sur la situation au Moyen-Orient et la question palestinienne.

Il a déclaré que la situation actuelle en Palestine occupée est préoccupante et que la persistance de ces circonstances est une source de préoccupation pour la communauté internationale.

Takhta Ravanchi a déclaré que la crise dans les territoires palestiniens occupés ne prendra fin que si les droits indéniables du peuple palestinien sont reconnus et restaurés.

Il a ajouté que la seule solution à cette crise est la tenue d'un référendum conforme aux réalités historiques et au droit international et avec la participation de tous les Palestiniens, y compris les musulmans, les chrétiens et les juifs.

Ailleurs, Takht Ravanchi a répondu aux accusations portées contre l'Iran par le représentant du régime israélien à l'ONU. Il a catégoriquement rejeté les allégations, disant que le représentant de Tel-Aviv jouait le rôle de victime dans le but de détourner l'attention de la communauté internationale des crimes du régime contre les Palestiniens.

Takht Ravanchi a noté que les allégations d'Israël contre le programme nucléaire pacifique de l'Iran sont totalement infondées car la nature civile des activités atomiques de la République islamique a été maintes fois vérifiée par l'AIEA.

Le représentant iranien à l'ONU a déclaré que les accusations du régime israélien contre l'Iran visent simplement à dissimuler le danger que ses propres armes nucléaires représentent pour la région et le monde entier.

Il a exhorté la communauté internationale à forcer Israël à adhérer au Traité de non-prolifération nucléaire, à renoncer à ses activités nucléaires menaçantes et à placer toutes ses installations nucléaires sous la supervision de l'AIEA.

Takht Ravanchi a déclaré que la menace des armes nucléaires israéliennes est une violation flagrante de la Charte des Nations Unies, en particulier de son article 2 et, par conséquent, elle doit être condamnée par le Conseil de sécurité de l'ONU. Il a ajouté que l'Iran se réserve le droit de faire tout son possible pour se protéger des menaces d'Israël.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha