26 oct. 2021, 22:00
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84519147
0 Persons
Le vice-ministre iranien des A.E arrive à Bruxelles pour les entretiens sur le JCPOA

Téhéran (IRNA)- Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères chargé des Affaires politiques est arrivé mardi à Bruxelles, la capitale belge, pour s'entretenir mercredi dans le cadre des pourparlers du JCPOA.

Ali Bagheri Kani a écrit hier dans une série de tweets sur son compte Twitter qu'il « rencontrera le coordinateur JC à Bruxelles mercredi pour poursuivre nos discussions sur les négociations axées sur les résultats ».

Bagheri Kani a ajouté : «L'Iran est déterminé à s'engager dans des négociations qui supprimeraient les sanctions illégales et cruelles de manière complète et efficace, assureraient la normalisation des relations commerciales et économiques avec l'Iran et fourniraient une garantie crédible pour qu'il n'y ait plus de renoncement».

«La question est de savoir si nos partenaires sont vraiment prêts à tenir leurs engagements, y compris en appelant le contrevenant non participant à divorcer des politiques et de l'héritage malfaisants du passé», a également noté le diplomate iranien.

Bagheri Kani a encore souligné «La poursuite de l'échec de la politique de pression maximale ne supprimera certainement aucun obstacle aux négociations visant à supprimer les sanctions illégales et cruelles, mais ajoutera plutôt à la complexité des négociations déjà existantes.»

L'Iran et les autres signataires du JCPOA, connus sous le nom de P4+1, ont jusqu'à présent tenu six séries de pourparlers sans résultat plus tôt cette année entre mars et juin.

Les puissances occidentales ont fait des demandes excessives pendant les pourparlers et les pourparlers ont été reportés à la fin de la précédente administration iranienne sous Rouhani jusqu'à la formation du nouveau gouvernement en Iran sous le président Ebrahim Raïssi.

La nouvelle administration iranienne a promis qu'elle reviendrait aux pourparlers de Vienne s'ils sont axés sur les résultats et peuvent produire des résultats tangibles pour l'Iran en termes de suppression des sanctions et de respect des parties par les dispositions du JCPOA.

Le ministre des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian a déclaré samedi que les pourparlers nucléaires avec P4+1 reprendraient bientôt.

Dans le dernier développement en ce qui concerne les pourparlers, il a également été annoncé hier que le vice-ministre des Affaires étrangères Ali Bagheri Kani tiendrait une réunion avec Enrique Mora de l'UE à Bruxelles mercredi.

Téhéran a également déclaré que les pourparlers de Bruxelles entre l'Iran et l'UE devaient avoir lieu avant les pourparlers de Vienne avec P4+1.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a déclaré le 5 octobre que l'Iran retournerait à Vienne dès que le processus d'examen interne serait terminé sans conditions préalables.

Au milieu de l'indifférence des parties au JCPOA face aux violations continues du JCPOA par les États-Unis, l'Iran a suspendu la mise en œuvre volontaire du protocole additionnel, qui autorise des inspections inopinées de ses sites nucléaires par les inspecteurs de l'AIEA conformément à une loi approuvée par le parlement iranien en décembre dernier.

L'Iran a également augmenté le niveau d'enrichissement d'uranium au-delà du niveau autorisé par le JCPOA conformément à l'accord lui-même.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha