Droits humains : les allégations du rapporteur spécial de l'ONU sont « politisées et sans valeur » (Téhéran)

Téhéran - IRNA - Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, a qualifié mercredi le tout récent rapport du rapporteur spécial de l'ONU sur la situation des droits de l’homme en Iran, de « sélectif » et de « politisé » avant de rejeter et de condamner les allégations « ridicules et sans valeur » avancées dans ce rapport contre l’Iran.

Selon l’IRNA citant le Service de la presse du ministère iranien des A.E., Saïd Khatibzadeh, en réaction au rapport «  partial et partiel » et anti-iranien du Rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits de l'homme en République islamique d'Iran, a qualifié le rapport ,soumis à la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, de « sélectif » et de « politisé » avant de rejeter les allégations « ridicules et sans valeur » évoquées dans ce rapport.

Rappelant l’hystérie anti-iranienne du rapporteur spécial, marquée par les hostilités constantes et les accusations sans fondement répétitifs, Khatibzadeh a souligné : «Ce bilan a complètement porté atteinte à la crédibilité de ses rapports et l’a réduit en une tribune des déclarations politiques de groupes terroristes et des anti-RII. »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha