9 nov. 2021, 12:59
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84535099
1 Persons

Tags

Festival du Cinéma iranien de Chantilly : le jury annonce les lauréats

Téhéran (IRNA)-Les lauréats du Festival du Cinéma iranien ont été annoncés dans la ville française de Chantilly, et les films « Les vieillards ne meurent jamais », « Mehran » et « Violette africaine » ont brillé lors de l’événement culturel en France.

Selon le groupe culturel de l’IRNA depuis les Relations publique du Festival du Cinéma iranien de Chantilly, la cérémonie de clôture du festival a réuni le lundi 7 novembre des membres du comité d'organisation, des juges, des responsables et le maire des villes françaises Chantilly et Senlis, des habitants, des professeurs et étudiants de la Sorbonne et des cinéphiles. 

Lire aussi: Présentation d’une précieuse version du Livre des Rois (Shahnameh) et tenue d’une conférence de presse sur le cinéma iranien

La soirée de clôture a été entre autres marquée par la projection en avant-première (et hors compétition) du film « Le chemin Inversé » ou « The Contrary Route » (primé en 2021 au Festival international de film de Shanghai), œuvre du grand réalisateur iranien, Abolfazl JALILI, en sa présence.

Aussi, dans la section des récompenses, un prix spécial a été décerné par le jury du Festival à Reza Jamali, le réalisateur du film « Les vieillards ne meurent pas ». Cette statue a été conçue par Etienne Jacobée, un sculpteur français qui s’est inspiré pour le faire des poèmes et du cinéma d'Abbas Kiarostami.

Le Prix spécial des étudiants Cinéma de la Sorbonne a également été décerné à « Mehran », réalisé par Roghayeh Tavakoli. Le prix du meilleur film du Festival du Cinéma iranien de Chantilly, en France, a été décerné par le public au film « Violette africaine », réalisé par Mona Zandi.

Abolfazl Jalili, réalisateur et scénariste iranien, maintes fois primé, Frédéric Bonaud, directeur général de la cinémathèque française, Sarah Drouhaud, rédactrice en chef web du Film Français, Marie Masmonteil, productrice et présidente du Syndicat des Producteurs Indépendants du cinéma français, Christophe Tardieu, secrétaire général du groupe France Télévisions et Ancien administrateur général du Domaine de Chantilly - Fondation d'Aumale, faisaient le jury du Festival.

Le Festival du Cinéma iranien de Chantilly s’est tenu du 4 au 7 novembre 2021en France à l'initiative du Centre franco-iranien et en coopération avec la municipalité de Chantilly et le complexe palatial historique de la ville et plusieurs autres institutions françaises en deux sections : compétition et hors- compétition.

L’événement culturel visait, selon les organisateurs, à offrir aux cinéphiles et amoureux du cinéma, de la région parisienne, de l’Ile-de-France et des Hauts-de-France, une occasion unique de faire connaissance avec des films inédits iraniens en France : 46 réalisateurs ont répondu à l’appel aux films lancé pour cette première édition. Un comité de présélection composé de personnalités culturelles et artistiques françaises et iraniennes, a retenu 7 longs métrages pour concourir lors de la sélection officielle du festival. Les réalisatrices et réalisateurs sélectionnés avaient présenté l’un de leurs premiers longs métrages. Ils (elles) étaient tous présents pour partager leur travail avec les spectateurs.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha