24 nov. 2021, 00:21
Journalist ID: 2395
Code d'info: 84553136
0 Persons
Des comportements contradictoires des États-Unis bloquent les négociations

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian et son homologue suisse Ignazio Cassis, lors d'une conversation téléphonique mardi, ont discuté des relations bilatérales, des pourparlers de Vienne sur la relance du JCPOA et de certaines questions régionales.

Au cours de l'entretien téléphonique, Hossein Amir-Abdollahian, ministre des Affaires étrangères de la République islamique d'Iran a souligné la position importante de la Suisse en Europe et a déclaré que les relations bilatérales entre les deux pays sont sur la bonne voie.

La récente visite du président de l'Assemblée nationale suisse à Téhéran a marqué un tournant dans les relations parlementaires entre les deux pays, a souligné Amir-Abdollahian.

Évoquant les efforts déployés pour résoudre certains problèmes liés à l'expansion des activités des entreprises suisses en Iran, le haut diplomate iranien a souligné la nécessité d'élargir les relations entre les deux pays dans divers domaines, notamment la science, l'éducation, l'agriculture, les transports, la santé et les domaines bancaires.

Exprimant la volonté de la République islamique d'Iran de tenir une commission économique conjointe entre les deux pays, le haut diplomate iranien a exprimé l'espoir que cela se réaliserait bientôt.

Il a également évoqué la situation critique au Yémen et a déclaré que la République islamique d'Iran soutenait toute tentative de lever le blocus et de mettre fin à la guerre contre le pays.

Ailleurs dans ses remarques, Amir-Abdollahian a souligné les pourparlers nucléaires et a déclaré que les États-Unis expriment leur intérêt à revenir au JCPOA, d'une part, tout en imposant des sanctions aux individus et entités iraniens à deux étapes au cours des dernières semaines d'autre part.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a souligné que Téhéran est prêt et sérieux pour parvenir à un accord bon et immédiat. Il a également noté que si les pourparlers sur la levée des sanctions contre l'Iran débuteront la semaine prochaine à Vienne, l'Iran ne fait pas confiance au comportement des États-Unis.

Amir-Abdollahian a également noté que la République islamique d'Iran jugeait les États-Unis sur la base de leur comportement.

Le comportement contradictoire des États-Unis est l'un des principaux obstacles aux pourparlers nucléaires, a souligné Amir-Abdollahian.

Le ministre suisse des Affaires étrangères, pour sa part, a rappelé sa visite en Iran à l'occasion du 100e anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays et a qualifié l'Iran de pays historique et très attractif. Il a également expliqué les derniers développements concernant le canal commercial entre l'Iran et son pays.

Au cours de la conversation téléphonique, les ministres des Affaires étrangères iranien et suisse ont passé en revue la dernière situation en Afghanistan.

Le haut diplomate iranien a exprimé sa préoccupation face à la situation humanitaire désastreuse en Afghanistan et a déclaré que l'Iran encourageait l'organe directeur actuel de l'Afghanistan à former un gouvernement inclusif et a appelé à un effort international pour répondre à la situation humanitaire en Afghanistan et pour les réfugiés.

La Suisse est prête à participer à la coopération internationale pour aider l'Afghanistan et les pays voisins, a ajouté le ministre suisse des Affaires étrangères.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha