AmirAbdollahian à Guterres: nous sommes sérieux pour parvenir à un bon accord dans les négociations de Vienne

Téhéran (IRNA)- Lors d'une conversation téléphonique avec le secrétaire général de l'ONU, António Guterres, le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein AmirAbdollahian, a souligné: "malgré la mauvaise foi et l'inaction des États-Unis et de trois pays européens, Téhéran est entré de bonne foi et sérieusement dans les négociations de Vienne et tente de parvenir à un bon accord."

Selon l'IRNA, le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein AmirAbdollahian s'est entretenu par téléphone avec le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, sur des questions régionales et internationales, notamment les développements en Afghanistan et les pourparlers nucléaires à Vienne.

"Les parties doivent retourner à leurs pleines obligations au au JCPOA, dans ce cas, l'Iran arrêtera également ses mesures compensatoires, Il est également important que tout accord conclu ait un potentiel de vérification efficace." a ajouté le ministre iranien en décrivant les caractéristiques d'un bon accord.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a en outre évoqué les entretiens constructifs et tournés vers l'avenir entre le président de notre Organisation de l'énergie atomique et Le Directeur général de l'AIEA, Rafael Mariano Grossi, à Téhéran, et a ajouté: Téhéran poursuit sa coopération technique avec l'Agence.

Félicitant le début des pourparlers de Vienne et son plein soutien à la pleine relance du JCPOA, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres a exprimé son espoir pour la réussite des négociations de Vienne.

Antonio Guterres a qualifié de raisonnable la demande de vérification de l'Iran visant à lever les sanctions et a insisté sur la nécessité pour toutes les parties de travailler ensemble pour établir la confiance entre les deux pays et  a souligné le plein soutien des Nations Unies.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha