Les délégations négociatrices à Vienne ne se soumettront pas aux diktats du régime israélien (Téhéran)

Téhéran (IRNA) - Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, réagissant aux tentatives israéliennes visant à saper les pourparlers en cours à Vienne entre l’Iran et les 4+1, a souligné : « Les délégations négociatrices à Vienne ne recevront pas d’ordres depuis la résidence du Premier ministre du régime israélien. »

« Avec l'avancée des pourparlers à Vienne, le régime israélien a une fois de plus montré son vrai visage et a appelé à l'arrêt immédiat des pourparlers », déplore Saïd Khatibzadeh sur son compte Twitter, ce jeudi 2 décembre.

Il a ajouté : « Ce n’est point surprenant qu'un régime basé sur la guerre, la tension et la terreur déteste le dialogue ».

Au quatrième jour des pourparlers à Vienne, l’Iran vient de soumettre à ses interlocuteurs les documents de sa proposition incluant deux questions : la levée des sanctions oppressives et les questions nucléaires, annonce ce jeudi 2 décembre Ali Bagheri, négociateur en chef iranien pour les négociations destinées à lever les sanctions dans le cadre de la l’accord nucléaire multilatéral de 2015.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha