L'Iran déterminé à poursuivre « activement » les pourparlers de Vienne (Bagheri Kani)

Téhéran (IRNA)-Le négociateur en chef d’Iran à Vienne, Ali Bagheri Kani, a qualifié de productifs ses entretiens avec le Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) visant à donner suite à la coopération technique et ses perspectives entre l’Iran et l’agence.

«L'Iran est déterminé à continuer à participer activement et positivement dans les pourparlers de Vienne », a déclaré le négociateur en chef iranien, Ali Bagheri, à l’issue d’une rencontre avec le DG de l’AIEA, Rafael Grossi, ce jeudi 2 décembre à Vienne.

Selon le correspondant de l’IRNA sur place, le Vice-ministre iranien des Affaires étrangères et principal négociateur de notre pays dans les pourparlers de Vienne, Ali Bagheri, a rencontré cet après-midi Rafael Grossi, Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique. Les deux hommes se sont penchés sur la coopération de fondement technique Iran-AIEA.

A l’issue de sa rencontre le principal négociateur iranien dans les pourparlers de Vienne a écrit aujourd'hui sur Twitter : «J’ai eu aujourd’hui après-midi une rencontre très productive avec Rafael Grossi, Directeur général de l’AIEA dans le but de donner suite à la coopération technique entre l'Iran et l'agence. »

« J'ai souligné à cette occasion que l'Iran est déterminé à participer toujours activement et positivement aux pourparlers de Vienne et que l'Agence peut jouer un rôle technique positif (en faveur des négociations).

Le diplomate de haut rang iranien n’a pas manqué d’exhorter une fois de plus le mécanisme de surveillance nucléaire de l'ONU à éviter tout « comportement politique » dans le cadre de sa mission technique

Au quatrième jour des pourparlers de Vienne, l’équipe négociatrice de la République islamique d'Iran, dirigée par Ali Bagheri, a soumis deux documents à ses interlocuteurs signataires de l’accord nucléaire de 2015 (PGAC, JCPOA selon son acronyme anglais), l’un sur la levée des sanctions oppressives et l’autre sur les questions nucléaires. Elle s’est dite également prête à poursuivre des négociations axées sur les résultats tangibles.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha