Un haut diplomate exhorte les parties au JCPOA à présenter des réponses documentées et logiques à la proposition de l'Iran

Téhéran (IRNA)- Le négociateur en chef de l'Iran dans les pourparlers de Vienne, avant de partir pour Téhéran, a déclaré que l'autre partie avait eu la possibilité de se consulter dans les capitales au sein de la commission mixte du JCPOA.

Ali Bagheri-Kani, négociateur en chef de l'Iran à Vienne, a déclaré aux journalistes : "Au cours de la réunion d'aujourd'hui de la Commission mixte du JCPOA, une brève évaluation de plusieurs jours de pourparlers a été fournie par diverses parties.

Bagheri-Kani a ajouté : Les autres parties ont déclaré qu'elles devaient consulter les capitales pour fournir des réponses raisonnées, documentées et logiques aux propositions de la République islamique d'Iran.

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré : "En conséquence, les autres parties ont eu la possibilité de reprendre les pourparlers à Vienne la semaine prochaine, après avoir consulté leurs capitales".

Un nouveau cycle de pourparlers de Vienne sur la levée des sanctions et la relance du JCPOA a débuté lundi 29 novembre dans la capitale autrichienne.

La délégation de la République islamique d'Iran à Vienne a soumis deux de ses propositions de documents sous la forme de deux questions : la levée des sanctions oppressives et les questions nucléaires.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha