Le Président Raïssi juge «nécessaire» le développement des relations commerciales Téhéran-Caracas

Téhéran - IRNA - Evoquant les grands potentiels iraniens et vénézuéliens, le Président de la République islamique, Ebrahaïm Raïssi, a déclaré lors d’une conversation téléphonique ce samedi avec son homologue vénézuélien, Nicolas Maduro : « Le développement des relations Téhéran- Caracas, en particulier dans les domaines commercial et économique, est une nécessité ».

Selon le site d'information présidentiel, l'ayatollah Seyyed Ebrahim Raissi, lors d'une conversation téléphonique avec le son homologue vénézuélien, Nicolas Maduro, samedi soir 4 décembre, a qualifié les relations Irano-vénézuéliennes de « stratégiques » et a déclaré : « Les relations actuelles entre les deux pays devraient être renforcées comme l’exige le nouveau gouvernement iranien ».

Evoquant les grandes capacités de l'Iran et du Venezuela, le Président a indiqué : « Le développement des relations entre Téhéran et Caracas est une nécessité, en particulier dans les domaines commercial économique ».

Soulignant la quête d'indépendance, de justice et de vérité et l’esprit anti-arrogant ainsi que la lutte du peuple et du gouvernement vénézuéliens contre le système de domination, Ebrahim Raïssi a déclaré : « La raison des sanctions imposées par le système de domination à sa tête les États-Unis au peuple et au gouvernement vénézuéliens est les mêmes aspirations pour l’indépendance et la liberté ».

Le Président Raïssi a poursuivi : « Grâce à Dieu et aux efforts des fonctionnaires des peuples des deux pays, nous saurons poursuivre avec force la voie du progrès, avant d’ajouter : « Cette conversation téléphonique peut être un tournant en faveur du développement des relations bilatérale et de l’augmentation du commerce et de la coopération économique entre Téhéran et Caracas. »

Félicitant à son interlocuteur, Nicolas Maduro, la tenue réussie des élections au Venezuela, le Président de la RII a déclaré : « Votre succès dans la tenue des élections montre l'autorité du gouvernement vénézuélien ».

Evoquant les poids de l'Iran et du Venezuela au sein de l'OPEP, M. Raissi a précisé : « La coopération pétrolière entre les deux pays devrait prendre une nouvelle forme et nous devons prendre des mesures plus importantes dans le domaine du raffinage et des ressources pétrochimiques. »

Se référant aux accords entre l'Iran et le Venezuela, le Président a renchéri : «Ces accords doivent être pleinement mis en œuvre et le terrain doit être préparé pour de nouveaux accords. »

« Malgré les menaces et les campagnes hostiles dressées par l'impérialisme, nous avons su défendre la paix intérieure grâce aux efforts de notre peuple », a pour sa part déclaré le Président vénézuélien Nicolas Maduro toujours lors de cet entretien téléphonique, faisant référence aux élections au Venezuela.

Soulignant la nécessité de créer un nouveau dynamisme dans les relations économiques bilatérales, le Président vénézuélien s’est dit satisfait de bons résultats des réunions des commissions mixtes entre les deux pays.

Se référant au partenariat Irano-vénézuélien au sein de l'OPEP, M.Maduro a poursuivi : « Nous devons travailler pour que l'OPEP atteigne une stabilité durable sur le marché pétrolier ».

« Il y a beaucoup de travail conjoint entre l'Iran et le Venezuela, et je suis très optimiste qu'avec l'aide de commissions conjointes nous pourrons conclure de nouveaux accords »a conclu Nicolas Maduro.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha