7 déc. 2021, 11:15
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84568240
T T
1 Persons

Tags

Les traces de la langue persane en Afrique de l'Est

Téhéran (IRNA)- Grâce à la présence historique des commerçants et des marins iraniens dans les côtes de l’Afrique de l’Est, les mots issus de la langue persane sont bien propagés dans cette région, en particulier chez les locuteurs de la langue swahilie.

Depuis des siècles lointains, les ports de l’Afrique de l’Est, sont fréquentés par les commerçants iraniens. Du coup, la langue persane est bien présente dans les langues locales de cette région et aussi dans les îles de la zone Ouest de l’Océan indien.

La langue swahili est l'une des branches les plus importantes du groupe linguistique « bantou » en Afrique. Il est parlé dans des pays comme la Tanzanie, le Kenya, l’Ouganda, la République démocratique du Congo, le Rwanda, le Burundi, les Comores, la Mayotte (île française), la Mozambique, et la Somalie.

L'influence de la langue persane peut être clairement vue dans cette langue africaine. Au cours des siècles passés, le voyage d'un groupe de marins iraniens pour faire du commerce en Afrique de l'Est, ainsi que la migration d'un certain nombre de Shirazis (habitants de la ville de Shiraz) vers Zanzibar (en Afrique de l'Est), ont amené un certain nombre de mots persans sur la zone de l'Afrique de l'Est.

L'archipel de Zanzibar, qui fait maintenant partie de la Tanzanie, tire son nom de la langue persane. Le mot Zanzibar (Zang-Bar d’après les persanophones) est composé de deux parties, « Zang » et « Bar », qui sont toutes deux des mots persans ; Le terme « Zang »  fait référence à la couleur noire, et « Bar » est un suffixe qui affirme à la fois le sens du rivage, et aussi fait référence à la masse de quelque chose quelque part.

Mais à part le nom « Zanzibar », qui est l'une des manifestations les plus évidentes de l'influence de la langue persane en Afrique de l'Est, un nombre important d'autres mots persans peuvent également être identifié dans la langue swahilie, que les locuteurs de cette langue utilisent encore dans leurs conversations quotidiennes.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha