Takht-Ravanchi : les biens culturels ne sont pas soumis à des mesures coercitives unilatérales

New York (IRNA) - L'ambassadeur et représentant permanent d'Iran auprès des Nations Unies, Majid Takht-Ravanchi, a déclaré lors d'une réunion visant à adopter une résolution sur la Restitution du patrimoine et des biens culturels à leurs pays d'origine : « La République islamique d'Iran estime qu'en raison de la nature des biens culturels, la coercition et autres mesures exécutives ne peuvent pas être appliquées à propos du patrimoine culturel. »

Selon l’IRNA, le Dr Majid Takht-Ravanchi, ambassadeur et représentant permanent de la République islamique d'Iran auprès des Nations Unies, a salué le rôle de l'UNESCO dans la prévention de la contrebande de biens culturels lors de l'Assemblée générale des Nations Unies lundi, heure locale, pour approuver une résolution sur la restitution des biens culturels aux pays d'origine.

En soulignant la nécessité d'intensifier les efforts de l'UNECO pour aider à la restitution des biens culturels, le haut diplomate iranien a ajouté : « Les biens culturels reflètent l'histoire, la civilisation et l'identité de leurs pays et leur propriété par les peuples de ces pays est un droit de l'homme. »

« Par conséquent, la communauté internationale a une responsabilité partagée ainsi qu'une obligation légale et morale de les préserver, notamment en garantissant leur restitution dans leur pays d'origine. Cet engagement va au-delà des traités internationaux existants et de la responsabilité des pays membres de ces traités. », a exigé le chef de la mission iranienne à l’ONU.

L'ambassadeur iranien auprès des Nations Unies a également mis en garde la communauté internationale contre les fouilles illégales du régime sioniste sous la mosquée Al-Aqsa, affirmant que la poursuite de ce processus, qui conduira à la destruction de la mosquée Al-Aqsa, menacera la paix et la sécurité internationales.

Takht-Ravanchi a également annoncé que l'Iran est prêt à coopérer avec les pays voisins afin de préserver et de prendre soin du patrimoine et des vestiges de la civilisation iranienne.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha