L'Iran met en garde contre le vol de son pétrole en mer

New York (IRNA) - Zahra Ershadi, ambassadrice et représentante adjointe de l'Iran auprès des Nations Unies, a mis en garde contre la poursuite des actions dangereuses du vol de pétrole iranien en plaine mer depuis l'année dernière.

Zahra Ershadi, ambassadrice et représentante adjointe d'Iran auprès des Nations Unies, s'est adressée à l'Assemblée générale des Nations Unies dans la réunion sur les océans et le droit de la mer mardi, heure locale, décrivant la position de la République islamique d'Iran sur un certain nombre de questions liée à ce sujet.

« Rappelant l'importance de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 en tant que cadre juridique général pour les activités dans les océans et les mers et reconnaissant également la position de la République islamique d'Iran en tant que signataire de cette Convention (et non un membre), le gouvernement de l'Iran estime qu'une telle convention ne peut être considérée comme le seul cadre juridique existant régissant les activités menées dans les océans et les mers. », a précisé la haute diplomate iranienne.

« Par conséquent, on s'attend à ce que toute négociation sur des résolutions liées aux océans et aux mers inclue la position et les considérations des parties non membres à ladite Convention. La République islamique d'Iran, en tant que pays côtier situé le long du golfe Persique et de la mer d'Oman, s'est engagée à atteindre l'objectif du 14e Plan développement durable. », a ajouté la représente de la République islamique d'Iran.

« L'engagement et les activités de l'Iran dans le secteur maritime sont pleinement et exclusivement conformes aux documents internationaux qui ont été explicitement acceptés par le gouvernement de la République islamique d'Iran. », a souligné Ershadi.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha