Assassinat du G.Soleimani : outre les États-Unis, d'autres pays sont impliqués (GharibAbadi)

Téhéran(IRNA) - Le secrétaire général du Siège iranien pour les droits de l'homme, Kazem Gharibabadi, a déclaré à propos du processus de la traduction en justice des assassins du haut général Soleimani : « Outre les États-Unis, d'autres pays y sont également impliqués et nous devons développer le processus judiciaire. »

S’attardant sur l’accord nucléaire déchiré par l’ancien Président américian, Donald Trump, l’assassin du très haut général martyr Soleimani, Kazem  GharibAbadi a déclaré : « À mon avis, le principal problème auquel est confronté l'accord nucléaire pour sa mise en œuvre et même pour sa relance est le manque de volonté concrète de la part du camp d’en faceà remplir ses obligations. Jusqu'à présent, nous avons eu des pourparlers et au cours plus précieusement des huit derniers mois pour la levée des sanctions. »

« Si nous voyons une volonté pratique de la part de l'autre partie, en particulier des États-Unis, dans la levée pratique des sanctions, de nombreux problèmes seront résolus parce que les engagements des parties sont clairs dans l’accord nucléaire », a-t-il insisté.

« La nation iranienne est victime des crimes de sanctions et de terrorisme », a-t-il déploré.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha