Capacité pétrochimique de l'Iran : une croissance de 64% d'ici la fin du Septième Plan de Développement

Téhéran (IRNA) - « A l’heure actuelle, la capacité de production pétrochimique de l’Iran est de 90 millions de tonnes par an, qui augmentera de 64% d'ici la fin du « Septième Plan de Développement » pour atteindre 141 millions de tonnes.par an », a déclaré lundi le vice-ministre du Pétrole et PDG de la Compagnie nationale de l’Industrie pétrochimique, Morteza ShahMirzaï.

Selon le correspondant économique de l’IRNA, Morteza Shahmirzaï s’exprimant lundi 3 janvier 2022 lors de la première réunion du ministère sur « Les défis de l'industrie pétrochimique et les solutions pour les surmonter » a déclaré : « Actuellement 52 millions de tonnes de charges d'alimentation se consomment dans notre industrie pétrochimique » et d’ajouter : « Ce montant est équivalent à un million et 100 mille barils de charge d’alimentation ».

Les produits pétrochimiques sont une catégorie des produits chimiques organiques dérivés principalement de deux charges d'alimentation : les produits liquides extraits du gaz naturel (PLGN) obtenus à partir d'usines de transformation du gaz naturel et d'admission de charges d'alimentation telles que le naphta et le gasoil léger, dans une unité de traitement du pétrole.

Il a poursuivi : « Actuellement, nous avons 67 sociétés pétrochimiques d'un potentiel nominal de 90 millions de tonnes, mais la production est de 65 millions de tonnes. »

« Un total de 40 millions de tonnes de produits pétrochimiques sont produits dans le pays, dont 30 millions de tonnes sont pour les exportations, 10 millions de tonnes se vendent sur le marché intérieur, et 25 millions de tonnes sont destinés à alimenter nos complexes pétrochimiques », a-t-il détaillé.

Il a estimé la valeur des ventes intérieures et des exportations de produits pétrochimiques à 21 milliards de dollars, ajoutant que la valeur moyenne d'une tonne de produits pétrochimiques est de 470 dollars.

Le vice-ministre iranien du Pétrole a conclu : « La capacité de la pétrochimie dans la perspective de 1406 (d’ici 6 ans) et la fin du Septième Plan du Développement est 141 millions de tonnes par an. »

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

           

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha