L'Iran ne voit aucune limite à l'établissement de relations cordiales avec ses voisins (chef de la diplomatie iranienne)

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, a déclaré que la République islamique ne voyait aucune limite lorsqu'il s'agissait d'établir des relations amicales avec les pays voisins.

Le plus haut diplomate iranien a fait ces remarques lors d'une réunion avec le vice-Premier ministre d'Oman pour le Conseil des ministres, Sayyid Fahd bin Mahmoud al-Said, à Mascate lundi.

Élaborant sur la politique étrangère de la nouvelle administration iranienne, Amir-Abdollahian a déclaré que le renforcement de la coopération avec les pays de la région figurait parmi les principales priorités de l'administration, ajoutant que la promotion des liens politiques, économiques et culturels avec Mascate était une des priorités de Téhéran.

Soulignant la position fondamentale de l'Iran sur la nécessité de renforcer la coopération avec les États riverains du golfe Persique, le haut diplomate iranien a souligné que Téhéran ne voit aucune limite ou exception à l'établissement de relations cordiales avec les pays de la région.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a exprimé la volonté du pays d'améliorer la coopération économique avec Oman, notamment dans les domaines du transport de marchandises et de passagers, de l'énergie et du tourisme.

Il a en outre informé le responsable omanais des derniers développements des pourparlers en cours entre l'Iran et le groupe de pays P4+1 dans la capitale autrichienne de Vienne et a exhorté les parties participantes à poursuivre des initiatives pratiques et constructives.

Amir-Abdollahian a souligné que l'Iran est déterminé à parvenir à un « bon accord » avec les cinq parties restantes à l'accord historique de 2015, officiellement connu sous le nom de Plan d'action global conjoint (JCPOA), si la partie opposée fait preuve de bonne volonté et de sérieux.

S'exprimant dans une interview télévisée dont le texte a été publié dimanche, le ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré qu'il est possible pour les parties négociant dans la capitale autrichienne de parvenir à un bon accord dans les plus brefs délais s'il y a une volonté sérieuse de toutes les parties.

Le plus haut diplomate iranien a déclaré : « S'il y a une volonté sérieuse, nous pourrons parvenir à un bon accord dans les plus brefs délais, et à partir d'aujourd'hui, nous pensons que les négociations sont positives et avancent.»

Ailleurs lors de sa réunion de lundi, Amir-Abdollahian a évoqué la guerre au Yémen et a déclaré que la position de principe de la République islamique est de soutenir les efforts visant à trouver une solution politique et fondée sur le dialogue à la crise au Yémen et a salué la position d'Oman à cet égard.

A la tête d'une délégation, le ministre iranien des Affaires étrangères est arrivé lundi à Mascate pour une visite d'une journée.

S'adressant aux journalistes à son arrivée, Amir-Abdollahian a salué les relations durables et durables entre l'Iran et Oman, soulignant que l'expansion des liens avec les États riverains du golfe Persique est l'une des priorités de la politique étrangère de l'administration iranienne en place.

Amir-Abdollahian : le dialogue, seul moyen de résoudre les problèmes régionaux

Lors d'une autre réunion, l'émir-Abdollahian et le ministre omanais des Affaires étrangères Sayyid Badr bin Hamad bin Hamood Albusaidi ont discuté des moyens de renforcer les relations mutuelles dans divers domaines politiques, économiques et culturels ainsi que des principaux développements régionaux et internationaux.

Lors de sa rencontre avec son homologue omanais, le ministre iranien des Affaires étrangères a salué l'approche d'Oman pour résoudre les problèmes régionaux par le dialogue et la coopération, soulignant que le dialogue est la seule issue aux problèmes actuels qui affligent la région.

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha