29 janv. 2022, 09:52
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84630087
T T
0 Persons

Tags

La triste disparation de la grande iranologue allemande Heidemarie Koch

Téhéran (IRNA) - Heidemarie Koch, éminente iranologue allemande spécialiste dans l'histoire de l'Iran pré-aryen et l’ère élamite, est décédé à l'âge de 78 ans.

Connue pour ses recherches sur l'archéologie du Moyen-Orient, en particulier sur l'Iran ancien, il est décédée à l'âge de 78 ans.

Heidemarie Koch est née le 17 décembre 1943 à Marburg, en Allemagne. Puis elle a étudié dans le domaine de l'éducation des mathématiques.

Elle a commencé à étudier les études iraniennes en 1972 à l'Université de Göttingen et, en 1976, a obtenu un doctorat dans la thèse intitulée « Conditions religieuses du temps de Darius le Grand basées sur la recherche sur les inscriptions achéménides. »

La professeure Heidemarie Koch a étudié l'archéologie classique, l'histoire de l'art byzantin et l'archéologie chrétienne, puis a enseigné l'iranologie et l'archéologie du Moyen-Orient à l'université de Göttingen.

À partir de 1986, elle a enseigné l'économie et la gestion à l'époque achéménide à l'Université de Phillips Marburg et à partir de 1995 en tant que professeure d'études iraniennes dans le domaine de l'histoire ancienne à l'Université de Marburg.

La professeure Heidemarie Koch est l'une des cinq chercheurs qui ont fait des recherches approfondies sur l'histoire de l'Elam antique et ses intérêts particuliers ont été l'art islamique, en particulier l'architecture et l'art de la céramique.

L’Edition francophone de l’IRNA exprime sa profonde tristesse pour la disparition de cette grande iranologue allemande qui s’insère dans la longue liste des chercheurs européens dont la vie était sacrifiée pour la découverte de la grandeur de la Perse antique.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha