2 févr. 2022, 08:31
Journalist ID: 3081
Code d'info: 84635530
T T
0 Persons
Message de condoléances du Guide suprême à l'occasion du décès de l'ayatollah Saafi Golpaygani

Téhéran - IRNA - Le Guide suprême de la révolution islamique a présenté ses condoléances à l'occasion du décès de l'ayatollah Safi Golpayegani.

Voici le message de condoléances de l'imam Khamenei suite au décès de l'ayatollah Safi Golpaygani :

Au Nom de Dieu, le Très-Miséricordieux, le Tout-Miséricordieux

C'est avec un profond regret que j'ai appris la nouvelle du décès du grand jurisprudent et le Marja perspicace, l'ayatollah Hadj Cheikh Lutfullah Safi Golpaygani.

Il était l'un des piliers du séminaire islamique de Qom et l'une des figures les plus distinguées de la connaissance et de la pratique. Il était aussi l'érudit religieux le plus expérimenté de ce séminaire béni.

À l'époque de feu ayatollah Boroudjerdi, il était l'un des meilleurs élèves de ce grand érudit religieux. À l'époque de feu ayatollah Sayed Muhammad Reza Golpaygani, il a servi auprès de lui en tant que compagnon scientifique et exécutifs et aussi conseiller. Pendant la Révolution, il était une figure de confiance et fiable pour l'Imam Khomeiny (que sa demeure soit au paradis divin).

Pendant de nombreuses années, il a été une figure centrale du Conseil des Gardiens et après cela, il s'est continuellement impliqué dans les questions concernant la Révolution et le pays en adoptant une approche bienveillante et responsable vis-à-vis des questions. À plusieurs reprises, il m'a fait part de ses opinions et de ses avis consultatifs.

Son talent poétique, son don d’historien et son souci des questions sociales sont quelques-unes des autres caractéristiques de cet érudit magnanime et âgé. Sa disparition est une source de chagrin pour la communauté religieuse et scientifique du pays.

J'exprime mes condoléances à sa famille estimée, à ses honorables enfants, aux grands Marjas et aux érudits du Séminaire islamique de Qom, ainsi qu'à ses disciples et admirateurs dans la province de Qom et la ville de Golpaygan. Je demande à Dieu de lui accorder Son pardon et Sa miséricorde.

Sayed Ali Khamenei

1er février 2022

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha