L'Iran prêt à parvenir à un bon accord à Vienne le plus tôt possible (Amirabdollahian)

Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, a déclaré samedi que la République islamique d'Iran était prête à parvenir à un bon accord à Vienne si l'autre partie prenait la décision politique nécessaire.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, s’exprimant lors de la 58e Conférence de Munich sur la sécurité (MSC) a déclaré que «Je suis très heureux d'avoir l'occasion d'être ici aujourd'hui et d'exposer les différentes dimensions de la politique étrangère du nouveau gouvernement de la République islamique d'Iran.

La semaine dernière, la grande nation iranienne a célébré le quarante-troisième anniversaire de sa glorieuse révolution - une révolution qui a offert au monde un nouveau modèle de démocratie sur la base de la religion sous le slogan de l'indépendance, de la liberté et de la république islamique qui a connu jusqu'à présent 43 élections générales avec une participation massive.

Les dernières élections générales dans mon pays ont abouti à la mise en place d'un gouvernement populaire et transformationnel.

Aujourd'hui, la politique étrangère du gouvernement pragmatique et axé sur les résultats du président Raïssi est fondée sur les principes d'établissement d'une diplomatie équilibrée et dynamique et d'une interaction intelligente avec les autres. C'est en effet l'incarnation des causes estimées de la révolution islamique d'Iran et du réalisme émanant de nos intérêts nationaux.

La politique étrangère de la République islamique d'Iran est centrée sur le rétablissement de l'équilibre dans les relations extérieures de l'Iran, en termes de renforcement des relations avec diverses zones géographiques ainsi que de poursuite de divers aspects des relations étrangères tels que l'engagement politique, économique et culturel.

Une telle politique étrangère a été fondée sur des piliers tels que la priorité donnée aux voisins et à l'Asie, une interaction intelligente et l'expansion des relations avec les pays du monde en particulier le monde musulman sur la base des intérêts communs, du respect mutuel et de la non-ingérence dans les affaires intérieures de l'autre ainsi que de la promotion et du soutien du multilatéralisme et du rejet de l'unilatéralisme.

Nous échangeons des points de vue ici, dans ce forum, près de cinq ans après le retrait illégal des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien et l'imposition ultérieure du terrorisme économique à notre nation, et malheureusement l'inaction et la passivité relatives des trois États européens, parties à l'accord .

C'est alors que la République islamique d'Iran est restée unilatéralement, pleinement et fidèlement engagée pendant une année complète à tous ses engagements JCPOA, et est restée dans l'accord pour les années suivantes, pour fournir une opportunité adéquate et assez longue aux autres participants de remplir leurs obligations. Mais en vain. L'Iran a été privé de tous les avantages économiques promis par le JCPOA.

La République islamique d'Iran a participé de bonne foi et avec sérieux au nouveau cycle de négociations nucléaires tout en présentant de nombreuses initiatives pour parvenir à un bon accord.

Ce que nous envisageons semble absolument raisonnable et équitable : la levée de toutes les sanctions incompatibles avec le JCPOA, la vérification de la levée des sanctions et la présentation des garanties objectives absolument nécessaires au respect des engagements.

Maintenant que je m'adresse à vous ici à Munich, mes collègues sont confrontés au double jeu du parti occidental sur le texte et le temps. Je voudrais souligner ici que nous sommes prêts à obtenir un bon accord, le plus tôt possible, si l'autre partie prend la décision politique nécessaire.

La sécurité du golfe Persique et de l'Asie occidentale est fortement et directement liée à la sécurité des zones géographiques voisines telles que l'Europe. La République islamique d'Iran accueille favorablement toute idée et tout plan visant à contribuer, sans intervention étrangère, à la stabilité et à la paix dans la région.

Sur cette base, notre gouvernement a engagé un dialogue constructif avec ses voisins du sud ; Des progrès remarquables ont été accomplis. Nos relations avec nos voisins vont dans le bon sens du développement et du progrès. Nous pensons que les arsenaux d'armes dans la région n'assureraient pas la sécurité de la région.

La présence et l'intervention de puissances étrangères dans la région ne feraient que rendre le dispositif sécuritaire de la région plus compliqué et exacerbé. Nous pensons que la sécurité de tous les pays de cette région ne peut être assurée et assurée que par une contribution et une coopération collectives.

Malheureusement, nous assistons à un long conflit et à une tragédie humaine au Yémen. Le règlement de la crise au Yémen dépend de l'examen des racines de ce conflit, du rôle central joué par les Nations Unies, du respect de la volonté du peuple yéménite de déterminer son propre destin, de la levée du blocus économique et humain, de la déclaration de cessez-le-feu et de l'instauration pourparlers dirigés par des Yéménites.

La République islamique d'Iran appuie fermement l'instauration de la paix et de la stabilité au Yémen et dans l'ensemble de la région et n'épargne aucun effort pour y parvenir.

L'Afghanistan est enlisé dans une crise humaine de grande ampleur. La situation sur le terrain en Afghanistan est le produit de l'occupation militaire et de l'usage de la force contre ce pays. La politique des États-Unis d'Amérique à l'égard de l'Afghanistan au cours des vingt dernières années suggère une mauvaise compréhension américaine des réalités de l'Afghanistan. Nous avons toujours été aux côtés du peuple afghan.

Les institutions gouvernementales et non gouvernementales iraniennes ont continué à fournir une aide humanitaire et à fournir du carburant au peuple afghan. Nous demeurons vivement préoccupés par la poursuite de la violence et du terrorisme en Afghanistan et par l'expansion des activités de Daech dans ce pays.

La vague actuelle de réfugiés afghans vers mon pays et d'autres voisins est un grave sujet de préoccupation. La participation active de la communauté et des institutions internationales aux campagnes humanitaires en faveur du peuple afghan semble urgente et nécessaire.

Selon nous, la formation d'un gouvernement inclusif en Afghanistan avec la présence de tous les groupes politiques et ethniques est absolument nécessaire pour parvenir à la paix et à la stabilité.

Le soutien à la cause palestinienne et à la paix dans la région du Moyen-Orient est au cœur de notre politique étrangère.

La République islamique d'Iran a proposé une solution politique et démocratique globale à ce problème. La proposition de l'Iran a été enregistrée aux Nations Unies.

Nous pensons que la tenue d'un référendum parmi les habitants indigènes de la Palestine, y compris les chrétiens, les juifs et les musulmans, et le soutien de tous les gouvernements au résultat d'un tel référendum constituent la meilleure solution.

Le peuple de Palestine est le seul peuple qui devrait décider de son destin et de son avenir.

Nous sommes très préoccupés par l'escalade des tensions entre l'Ukraine et la Russie. La République islamique d'Iran entretient de bonnes relations avec les deux parties et les invite à régler leurs différends par le dialogue et des moyens pacifiques.

Nous soulignons également la nécessité du règlement pacifique des problèmes régionaux, y compris dans la péninsule coréenne et des différends en mer de Chine méridionale, sans ingérence des puissances transrégionales.

Nous pensons que la politisation de concepts universels tels que la démocratie et les droits de l'homme à long terme porterait atteinte et saperait ces valeurs fondamentales.

En conclusion, je voudrais souligner une fois de plus que le nouveau gouvernement de la République islamique d'Iran est un gouvernement pragmatique et axé sur les résultats et qu'il est par conséquent prêt à renforcer des relations constructives, durables et viables avec tous les pays sur la base du respect mutuel et intérêts partagés.

Je tiens à remercier les organisateurs de cet important forum et vous souhaite à tous bonne chance et succès».

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha