Elargissement des relations Téhéran-Oslo : l’Iran « prêt » à accueillir une délégation norvégienne

Téhéran - IRNA - Lors d'une réunion avec son homologue norvégienne, le ministre des Affaires étrangères de la République islamique d’Iran (RII) a dit « prêt » l’Iran à accueillir une délégation norvégienne au niveau du vice-ministre des Affaires étrangères pour donner suite au processus de l’expansion des relations bilatérale et faire des coordinations nécessaires à cet effet.

Hossein Amir-Abdollahian poursuivant ses entrevues en marge de la 58e Conférence de Munich sur la Sécurité en Allemagne, a rencontré ce dimanche 20 février son homologue norvégienne  Anniken Huitfeldt. Les deux parties se sont penchées sur les relations bilatérales, les questions régionales et internationales, ainsi que les pourparlers nucléaires Iran-4+1 en cours à Vienne.

Exprimant sa joie d'apprendre le rétablissement de son homologue norvégienne du Covid, Amir Abdollahian a déclaré que les relations diplomatiques entre Téhéran et Oslo vieilles de 115 ans constituaient une excellente base pour le développement et l'expansion des relations entre les deux pays.

 Le très haut diplomate iranien a également dit prêt Téhéran à accueillir la délégation norvégienne au niveau du vice-ministre des Affaires étrangères de ce pays pour coordonner et donner suite au processus de l’expansion des relations bilatérales.

Le chef de l’appareil diplomatique de notre pays a rappelé la nécessité du renforcement des relations commerciales et économiques irano-norvégienne en parallèle et indépendamment des résultats pourparlers de Vienne, et a souligné : « Nous pouvons coopérer dans plusieurs domaines, dont notamment le pétrole et le gaz, l'agriculture, les énergies renouvelables et la pêche. »

Amir Abdollahian a ajouté : « Heureusement, des documents de base et de bons accords ont été signés entre les deux pays dans le passé, et il existe un terrain approprié pour élargir la coopération, ce qui nécessite un suivi et une mise en œuvre sérieux de ces accords ».

Se référant à la position stratégique de notre pays, M.Abdollahian a décrit les routes de transit sud et nord comme un bon potentiel facilitant l'accès des pays européens, dont la Norvège, à la région de l'Asie centrale et au Caucase.

Pour sa part, se félicitant de l'invitation de son homologue iranien à Téhéran, la ministre norvégienne des Affaires étrangères a également souligné la nécessité de poursuivre les consultations politiques entre Téhéran et Oslo et l'échange de délégations pour donner suite à l’élargissement des relations bilatérales.

Dans une autre partie de la réunion, évoquant la situation en Afghanistan et les conditions de vie difficiles du peuple afghan, en particulier des enfants et des femmes, elle a salué les actions de l'Iran pour aider le peuple afghan épuisé par les guerres depuis quarante ans et en accueillir les réfugiés.

Le ministre norvégien des Affaires étrangères a également exprimé l'espoir qu'en vertu de la signature d’un accord potentiel à l’issue des pourparlers de Vienne sur l’accord multilatéral nucléaire iranien de 2015, on assisterait au début d'un nouveau chapitre dans les relations économiques avec Téhéran, avant de dire « prête » la Norvège à étendre ses relations avec l'Iran sans aucune restriction.

Les ministres des affaires étrangères iranien et norvégienne  se sont également penché sur les dernières évolutions afghanes et yéménites.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha