15 mars 2022, 00:02
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84684310
T T
0 Persons

Tags

Kiev demande à Téhéran de transmettre son message à Moscou

Téhéran - IRNA - Le Ministre ukrainien des Affaires étrangères a déclaré lundi à l’issue d’une conversation téléphonique avec son homologue iranien qu'il lui avait demandé de transmettre le message de Kiev à Moscou.

Lors d'une conversation téléphonique ce lundi 14 mars entre le Ministre iranien des Affaires étrangères Amir Abdollahian et son homologue ukrainien, Dmytro Kuleba, les deux parties ont discuté de la crise ukrainienne, de la nécessité de protéger les installations diplomatiques, de l'envoi d'aide humanitaire et de questions bilatérales.

Lors de cette conversation téléphonique, notre ministre des Affaires étrangères, tout en expliquant la position de la République islamique sur l'opposition à la guerre et la nécessité de prêter attention à la solution politique et au dialogue diplomatique, a qualifié la récente réunion des ministres des Affaires étrangères ukrainien et russe en Turquie d' « importante » et a souligné l'importance de poursuivre et de renforcer l’option diplomatique.

Se référant aux racines de la crise ukrainienne, Amir Abdollahian a déclaré : « La République islamique d'Iran soutient tout effort politique pour résoudre cette crise. Sans adopter une double approche, nous sommes contre la guerre en Ukraine, en Afghanistan, au Yémen … partout dans le monde. »

Faisant allusion à l'envoi d'aide humanitaire par la République islamique d'Iran pour aider les demandeurs d'asile ukrainiens à la frontière polonaise, le très haut diplomate iranien a noté : « La République islamique d'Iran, en coordination avec le Ministre polonais des Affaires étrangères, coordonne le déploiement d'une équipe médicale du Croissant-Rouge à la frontière ukraino-polonaise pour venir en aide aux réfugiés.

Amir Abdollahian a également appelé le gouvernement ukrainien à aider une famille iranienne de sept personnes coincée dans la zone de conflit à quitter la zone non-sûre.

Pour sa part le ministre des Affaires étrangères de l'Ukraine, Dmytro Kuleba, tout en remerciant l'Iran pour sa position d'opposition à la guerre et l'envoi d'aide humanitaire à la frontière commune ukraino-polonaise pour aider les réfugiés, a promis de protéger les sites diplomatiques, y compris ceux appartenant à la République islamique d'Iran.

Il a également souligné la position de son pays selon laquelle l'Ukraine veut la fin de la guerre et du conflit, citant ses récents entretiens avec Lavrov, affirmant que la poursuite des pourparlers est nécessaire pour mettre fin à la crise. Il a salué l'opposition de l'Iran à la guerre et a appelé au soutien politique de l'Iran pour mettre fin à la guerre.

Selon l'IRNA, le Chef de la diplomatie ukrainienne a déclaré à l’issue de sa conversation téléphonique avec Hossein Amir-Abdollahian, qui doit se rendre à Moscou demain (mardi), que Téhéran soutient une solution pacifique à la crise ukrainienne.

« L'Iran s'oppose à la guerre en Ukraine et soutient une solution pacifique", a écrit Kuleba sur Twitter. « J’ai demandé que [le ministre iranien des Affaires étrangères] transmette mon message à Moscou : la Russie doit cesser de bombarder des civils, respecter le cessez-le-feu et quitter l'Ukraine. »

Trois jours plus tard il a annoncé le début d'une « opération militaire spéciale » contre l'Ukraine, et les relations tendues Moscou-Kiev se sont transformées en confrontation militaire. Le conflit en Ukraine se poursuit et est entré aujourd'hui dans son 19e jour.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha