Coronavirus : la Chine a mis en quarantaine une ville de 9 millions d'habitants suite à une flambée épidémique

Téhéran (IRNA)-La Chine a décidé, vendredi, de confiner les 9 millions d’habitants de la ville industrielle de Chengyang, dans le nord-est du pays, suite à une flambée épidémique.

La Chine, qui a autrefois réussi à réduire à zéro le nombre de personnes infectées et cela grâce à des programmes de contrôle de la propagation du coronavirus, fait maintenant face à une épidémie d'omicron et rien que mardi, 4 000 personnes ont été ajoutées au cas.  

Les autorités sanitaires chinoises ont signalé 4 770 nouveaux cas à travers le pays, la plupart dans le nord-est de la province de Jilin, adjacente à la ville de Changyang.

Au cours des dernières semaines, la Chine a rapidement prévu des mesures ciblées pour gérer la crise dont des quarantaines locales, des essais de masse et des fermetures dans toute la ville pour freiner l'épidémie de coronavirus.

La reprise de la quarantaine dans des villes intervient alors que deux décès de Covid-19 ont été signalés en Chine samedi, le premier en plus d'un an.

Les autorités chinoises ont également mis en garde contre les dangers d'une quarantaine continue pour la croissance économique alors que le pays cherche à trouver le difficile équilibre entre la réponse à crise sanitaire et les besoins de la deuxième économie mondiale.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha