Une opération « plus vaste » attend les sionistes, promet le Porte-parole des Martyrs d'Al-Aqsa

Téhéran - IRNA – « Le régime occupant Qods paiera pour ses crimes et en sera témoin dans les prochains jours », ont promis mercredi les Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, branche armée du mouvement palestinien Fatah par la voix de son porte-parole.

Selon l'IRNA, le général de brigade Al-Amoudi Abu Mohammed a déclaré aujourd'hui (mercredi) 23 mars dans une interview à la chaine libanaise Al-Mayadeen : « L'opération Beersheba (ou Beer Sheva ) dans la ville de Beer Sheva (dans le sud de la Palestine occupée) a montré l'effondrement du système de sécurité du régime israélien et l'ennemi sait désormais que ses colons donneront plus de sang ».

 « La prochaine opération dans les territoires occupés sera plus vaste et la prochaine opération sera plus importante au cours du prochain mois de Ramadan », a-t-il promis. Il a poursuivi : « Nous voulons le super soutien du peuple et nous voulons l’élargissement de l’Intifada.

Abu Mohammed a déclaré que les quatre fronts à savoir la Cisjordanie, Qods, Gaza et les territoires à l'intérieur des territoires occupés (dite Israël) devaient rester en résistance.

Le porte-parole des Martyrs d'Al-Aqsa pour la Palestine a ajouté : « Notre peuple doit se soulever dans les territoires occupés pour répondre aux attaques des occupants et de leurs colons ».

« L'opération Beersheba est une réponse naturelle aux occupants », a-t-il insisté.

Quatre sionistes ont été tués à l'arme blanche dans une opération baptisée Beersheba dans une ville du même nom mardi soir22 mars parallèlement à l’anniversaire de la mort en martyre du cheikh Ahmed Yassin.

L'opération a été menée par un Palestinien nommé Abu al-Qayyan, un résident de la région d'al-Naqab. Il s’agit d’un ancien prisonnier palestinien libéré qui avait passé quatre ans sous les geôles israéliennes et qui a été tué en martyre hier.

Les troupes israéliennes ont été filmées à de nombreuses reprises en train de tuer brutalement des Palestiniens, les vidéos devenant virales en ligne et suscitant des condamnations internationales.

Le régime de Tel-Aviv a été critiqué pour son recours massif à la force létale et l'exécution extrajudiciaire de Palestiniens qui ne constituent pas une menace immédiate pour les forces d'occupation ou les colons israéliens.

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha