Coupe du Monde 2022 : Taremi - Azmoun, deux talents qui rendent dure la tâche des Etats-Unis et de l’Angleterre

Téhéran - IRNA - Le site officiel de la Fédération internationale de football (FIFA) dans un rapport faisant référence au processus de formation des stars en Iran et à leur exportation vers l'Europe, s’attarde sur l’évolution de "Sardar Azmoun" et de "Mehdi Taremi" qui représenteront la nouvelle génération de la RI Iran à Qatar 2022.

« Puissance dominante en Asie dans les années 1970, la RI Iran a retrouvé les sommets au milieu des années 1990, grâce à une génération de joueurs qui ont évolué en Europe à une époque où ce n'était pas la norme, comme Ali Daei, Karim Bagheri ou Khodadad Azizi.

Les performances de la RI Iran lors de la Coupe du Monde de la FIFA, France 1998™ ont encore amélioré le statut des joueurs iraniens, avec notamment le transfert de Mehdi Mahdavikia au Hambourg SV.

Aujourd'hui, les grands championnats européens accueillent une nouvelle vague de talents iraniens », écrit le site à propos de Team Melli de l’Iran et de son évolution. 

Plusieurs joueurs vedettes iraniens évoluent en Europe depuis les années 1990

Versée dans le groupe de l'Angleterre et des États-Unis, la Team Melli vise les huitièmes de finale

Le football iranien a connu beaucoup de changements entre l'ère d'Ali Daei et aujourd'hui et ses joueurs sont désormais reconnus sur la scène internationale. Après sa sortie prématurée de la phase de groupes de Russie 2018, où elle a terminé à un point des deux premières équipes du Groupe B, l'Espagne et le Portugal, la Team Melli va tout mettre en œuvre afin d'atteindre les huitièmes de finale pour la première fois de son histoire, consciente qu'avec des joueurs comme Azmoun et Taremi, le rêve est permis, note encore le FIFA sur son site. 

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha