11 mai 2022, 11:10
Journalist ID: 3058
Code d'info: 84748758
T T
1 Persons

Tags

Une journaliste d'Al Jazeera tuée par les forces sionistes en Cisjordanie

Téhéran (IRNA) - Ce matin (mercredi), les soldats du régime sioniste ont attaqué le camp de Jénine dans les territoires occupés et abattu le journaliste du réseau d'information Al Jazeera Shireen Abu Akleh.

Le ministère de la Santé de l'Autorité palestinienne a annoncé la nouvelle, ajoutant : « Cette journaliste a été abattue d'une balle dans la tête par des soldats sionistes et tué alors qu'il couvrait l'attaque sioniste contre le camp de Jénine. »

 Selon cette source, son collègue « Ali Al-Samoudi » a également été blessé mais son état serait stable.

Selon des informations provenant des territoires occupés, des militants sionistes ont pris d'assaut la maison d'un Palestinien et l'ont attaqué.

Selon des témoins oculaires, des militants sionistes ont ouvert le feu sur des Palestiniens ainsi que sur des groupes de presse couvrant l'évolution de la situation.

Selon des témoins sur place, enregistrés par Al Jazeera, des snipers israéliens étaient présents sur les toits de toutes les maisons alentours, elle est sortie de la voiture, portant son casque et son gilet pare-balle, avec l’inscription « presse », mais elle a reçu une balle à la tête, à un endroit qui n’est pas couvert par le casque. Vraisemblablement par un des snipers. 

La chaîne Al Jazeera a déclaré dans un communiqué : « Dans ce qui est d'évidence un meurtre, en violation des lois et des normes internationales, les forces d'occupation israéliennes ont assassiné de sang-froid la correspondante d'Al Jazeera en Palestine, Shireen Abu Akleh, prise pour cible de tirs à balles réelles tôt ce matin ».

Le décès de la journaliste Shireen Abu Akleh intervient près d'un an jour pour jour après la destruction de la tour Jalaa, où étaient situés les bureaux de la chaîne qatarie dans la bande de Gaza, lors d'une frappe aérienne de l’Armée d’occupation du régime sioniste lors de la guerre de 11 jours contre la bande de Gaza. Cette guerre avait fait 260 morts côté palestinien parmi lesquels de nombreux femmes et des enfants.

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha