Pourparlers de Vienne: Il y a une perspective de parvenir à un accord (Borrell)

Téhéran - IRNA - Suite à la visite d'Enrique Mora, Secrétaire général adjoint du Service européen pour l'action extérieure, en Iran, le Chef de la politique étrangère de l'UE, Joseph Borrell, a annoncé que les pourparlers sur le nucléaire sortiraient de l'impasse et seraient repris.

Selon IRNA, Borrell a déclaré après le retour de Mora à Bruxelles que la (fenêtre) des pourparlers suspendus, sur le nucléaire iranien, « s'est rouverte ».

"Les négociations avaient été suspendues mais elles vont reprendre", a-t-il déclaré en marge du sommet du G7 en Allemagne.

"Les négociations étaient dans l'impasse qui est désormais résolue. Il y a donc une perspective de parvenir à un accord", a-t-il précisé.

Il a par aillerus souligné que les différences qui sapent la relance du Plan global d'action conjoint sur le nucléaire iranien de 2015 (PGAC, JCPOA selon son acronyme anglais)  ne peuvent pas être résolues "du jour au lendemain".

Enrqiue Mora est rentré à Bruxelles hier (jeudi) après avoir consulté Ali Bagheri Kani, le négociateur en chef iranien pour les pourparlers de Vienne.

Mora s'était rendu à Téhéran pour une visite de quelques jours en tant que coordinateur des négociations sur la levée des sanctions et la réstaruation du PGAC  au sein de l'Union européenne pour saisir la dernière chance de sauver le traité multialtéral abandonné unilatéralement par les Etats-Unis en 2018. Il s'agit de la deuxième dépalcement de M. Mora à Téhéran depuis la mise en pause des pourparlers de Vienne.

Suivez-nous sur @Irnafrench Twitter

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha