Les forces israéliennes attaquent les personnes présentes aux funérailles de la correspondante d’Al Jazeera

Téhéran (IRNA)- lors du transfert du corps de la journaliste assassinée d'Al-jazeera Shirin Abu Akileh dans la ville d'al-Qods, les forces israéliennes ont attaqué les participants aux funérailles.

Une cérémonie funéraire a eu lieu pour son Shireen Abu Akleh dans l'église catholique romaine de la ville occupée d’Al-Qods , et les musulmans ont effectué la prière funéraire pour elle à l'hôpital français de Jérusalem, où son corps a été enterré depuis hier (jeudi).

Des centaines de personnes se sont rassemblées dans la cour de l'hôpital et ont organisé une manifestation avec des drapeaux palestiniens, au cours de laquelle ils ont scandé des slogans honorant feu Shireen Abu Aqleh et dénonçant la décision de l'occupation d'empêcher la levée de drapeaux palestiniens au domicile de la famille du défunt.

Des forces de la police israélienne ont attaqué les personnes en deuil alors qu'elles quittaient l'hôpital français, les battant. Des milliers de Palestiniens avaient tenté de sortir de l'hôpital en portant le corps, en scandant des slogans nationaux et en agitant des drapeaux palestiniens.

Cependant, des forces de police ont attaqué la cour de l'hôpital, au milieu de tirs de grenades assourdissantes et de coups, forçant les personnes en deuil à battre en retraite.

Le Croissant-Rouge palestinien a déclaré dans un communiqué écrit que des dizaines de Palestiniens avaient été blessés lors de la prise d'assaut par la police israélienne de l'hôpital français. Ils ont encerclé l'hôpital français, où se déroulait le cortège funèbre.

La police israélienne n'a autorisé qu'un petit nombre de personnes à sortir avec le corps, qui a été emmené dans une voiture jusqu'à la vieille ville pour y être enterré.

La police israélienne a également pourchassé les Palestiniens dans les rues proches de l'hôpital.

Suivez-nous sur @Irnafrench Twitter

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha