L'anniversaire de la «Journée de la Nakba» rappelle la nécessité du devoir humain et juridique pour la défense des droits des Palestiniens (Téhéran)

Téhéran (IRNA)- L'anniversaire de la Journée de la Nakba rappelle une fois de plus la nécessité du devoir humain et juridique de tous les gouvernements et nations du monde pour la défense des droits du peuple palestinien opprimé et l'échec des organisations et institutions internationales à résoudre l'un des plus anciens problèmes humanitaires et crises politiques, a indiqué vendredi le ministère iranien des Affaires étrangères par la voix d’une déclaration.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a publié vendredi une déclaration, à l’approche de l'anniversaire de la création du régime israélien connu sous le nom de Journée de la Nakba pour les Palestiniens et a déclaré que les sionistes criminels, avec le soutien de certaines puissances occidentales, ont usurpé la Terre sainte de Palestine par la force par le meurtre et le pillage et ont étendu leur insécurité et leur instabilité permanentes dans la région de l'Asie occidentale de telle sorte que leurs atrocités se sont poursuivies pour toujours.

L'anniversaire de la «Journée de la Nakba» rappelle une fois de plus la nécessité du devoir humain et juridique de tous les gouvernements et nations du monde pour la défense des droits du peuple palestinien opprimé et l'échec des organisations et institutions internationales à résoudre l'une des plus anciennes crises humanitaires et politiques du monde, ajoute le communiqué.

La déclaration du ministère des Affaires étrangères de la République islamique d'Iran souligne que la question de Palestine est la première et fondamentale question du monde islamique et considère la tentative du régime sioniste de dissimuler ses atrocités sur la scène mondiale comme « vouée à l'échec ».

Le ministère des Affaires étrangères estime que tout compromis avec les ennemis jurés de la Oummah islamique jetterait les bases d'actes inhumains et de violations des droits de l'homme du régime d'apartheid d'Israël et des nations musulmanes et les dirigeants doivent savoir que la seule façon de réaliser les droits du peuple palestinien est l'unité et l'amitié des gouvernements islamiques contre les oppresseurs et les occupants.

La République islamique d'Iran estime que l'établissement d'une paix stable et durable au Moyen-Orient ne sera atteint que par les racines de cette crise, y compris la fin de l'occupation organisée de la Palestine, le retour des réfugiés, détermination de l'avenir de la Palestine sur la base de la tenue d'un référendum national avec la participation des principaux habitants de la terre et enfin, la formation d'un État palestinien intégré et unifié avec Al-Qods comme capitale, a conclu le communiqué.

Suivez-nous sur @Irnafrench Twitter

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha