L’Iran et Cuba doivent tirer parti de leur expérience pour contrer les sanctions (Amirabdollahian)

Téhéran (IRNA)- Le chef de la diplomatie iranienne a critiqué les sanctions larges et unilatérales des États-Unis contre l'Iran et Cuba, affirmant que les deux pays devraient tirer parti de leur expérience pour contrer les sanctions.

Lors d'une réunion samedi avec le vice-Premier ministre cubain Ricardo Cabrisas Ruiz, qui est à Téhéran pour participer à la 18e session du comité économique conjoint Iran-Cuba, Amirabdollahian a décrit Cuba comme un partenaire stratégique pour l'Iran et a appelé à l'expansion de la coopération bilatérale dans divers domaines.

Le chef de la diplomatie iranienne a déclaré que le comité économique conjoint offrirait aux deux pays l'occasion de discuter des moyens de renforcer les relations économiques et commerciales et la coopération politique.

Tout en soulignant que Téhéran et La Havane bénéficiaient également d'un bon niveau de coopération dans le secteur de la santé et du traitement, en particulier la production conjointe du vaccin COVID-19, Amir-Abdollahian a déclaré que l'administration iranienne était déterminée à mettre en œuvre les accords précédents et à signer de nouveaux contrats avec Cuba.

Le ministre iranien, a une fois de plus, critiqué les sanctions larges et unilatérales des États-Unis contre l'Iran et Cuba, affirmant que les deux pays devraient tirer parti de leur expérience pour contrer les sanctions.

Cabrisas, pour sa part, a salué le soutien constant de l'Iran à Cuba face aux sanctions américaines et a déclaré que le comité économique aiderait les deux pays à renforcer leurs relations stratégiques et a ajouté que l'exploitation des capacités économiques bilatérales servirait les intérêts communs.

Suivez-nous sur @Irnafrench Twitter

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha