31 juil. 2019 à 23:30
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83420161
0 Persons

La turquoise iranienne, la plus connue du fait de sa couleur particulière et de sa haute qualité s’exploite principalement à Neyshâbour, une vieille ville de la province du Khorâssân, au nord-est de l’Iran. Art millénaire, la « Turquoise de Neyshâbour » dépasse, celles des autres régions, en qualité et reste mondialement connu. La turquoise exploitée et non travaillée ressemble à une quelconque pierre noire, sans aucune caractéristique, et c’est le patient et minutieux travail du maître artisan qui en fait une gemme prête à être montée sur des bijoux. Avec une grande finesse de gestes, de la minutie et beaucoup de précision, le maître artisan doit tailler sans l’abîmer la couche extérieure de la pierre pour obtenir une turquoise pure. Les activités de 300 ateliers d’exploitation traditionnelles de la mine et du polissage de la turquoise non-travaillé qui occupent la première place à l’échelle nationale se poursuivent alors que le nombre des maîtres artisans, spécialistes de cet art et de ses auxiliaires ne dépassent pas 25 personnes !

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 1 =