14 août 2019 à 10:42
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83436631
0 Persons

Le 9ème festival international de Daf intitulé « Le Daf, Voix de la miséricorde » vient de commencer à Sanandaj, chef-lieu de la province du Kurdistan à l’ouest de l’Iran, avec la participation de 30 provinces et certains groupes étrangers. Il se tiendra dans la ville kurdophone jusqu’au jeudi 15 août 2019. Les participants jouaient du Daf en groupe ou en solo. Le daf est un grand tambour sur cadre de la tradition persane utilisé (comme le zarb) pour accompagner la musique iranienne, mais qui est aussi répandu (sans ses anneaux) du Moyen-Orient. Le daf est constitué d'un cadre en bois sur lequel est collée une peau animale, auquel s'ajoutent parfois des guirlandes d'anneaux de métal (ou des grelots) pour procurer des tintements. Il se joue soit assis soit debout. On peut ensuite faire jouer les anneaux en penchant en avant ou en arrière l'instrument, pour la claque contre la peau, et on peut aussi le faire sauter en l'air, en le maintenant ou non, pour le tintement des anneaux seuls. Le jeu est très complexe et assez physique. Il y a des rythmes spécifiques pour le daf. Le daf est en effet emblématique des traditions culturelles, religieuses et musicales kurdes. Ainsi, outre le répertoire traditionnel accompagnant les grands événements de la vie, comme les mariages, il est très présent dans les musiques soufie ou alévie.

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 6 =