28 août 2019 à 13:49
Journalist ID: 2385
Code d'info: 83455566
0 Persons

Kerman (IRNA)- L’hôtel quatre étoiles « Kapari » a ouvert ses portes, il y a trois ans, dans l’une des villes les plus méridionales de la province du Kerman à savoir Qaleh-Ganj au sud de l’Iran. Le Kapar est le nom d’un type d’habitation d’ombre et de repos largement utilisé dans le sud de l’Iran, dont notamment dans les zones chaudes de l’ouest de la province du Hormozgan. Le Kapar est fabriqué à partir du tronc d'un palmier, de ses branches et de ses feuilles. Autrefois, le Kapar était un symbole de pauvreté et d’une vie démunie, mais cet hôtel a transformé ce symbole de la pauvreté en celui de la richesse et de l’aisance. Les restaurants Kapari avec une variété de plats traditionnels, des pistes désertique off-road, des balades à dos de chameau, des dîners dans le désert, des jeux locaux de « Ramaza », un paysage magnifique et des vues de rêve sur la région depuis l’hôtel font partie des caractéristiques les plus saillants de cet hôtel quatre étoiles qui participe à la création d'une ambiance locale au centre de l'hôtel. Située au Sud-Est de l’Iran, l’imposante province de Kerman est la plus vaste des 31 que compte le pays. Elle est indéniablement un des plus anciennes d’Iran et abrita des civilisations humaines, pour certaines vieilles de plus de deux millénaires avant Jésus-Christ.

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 13 =