8 déc. 2019 à 12:56
Journalist ID: 1943
Code d'info: 83585913
0 Persons

Téhéran (IRNA)- La tombe de Kamâl-ol-Molk se trouve dans la ville de Neyshâbour, à côté de celle d' Attâr. Il est difficile de reconstituer la biographie et de faire la part de légende dans la vie de Kamâl-ol-Molk (env. 1848-1940). Il a initié en Iran à la fin du XIXe siècle un important courant de peinture dite « académique » (akâdemik) dans le pays, mais que nous avons choisi de dénommer principalement ‘peinture du réel’ pour rendre compte de la spécificité de ce courant pictural aux multiples visages, oscillant entre le pittoresque orientaliste, l’émotion picturale romantique et la concision du reportage naturaliste. Parallèlement à la diffusion des techniques photographiques puis cinématographiques en Iran (le premier daguerréotype a été commandé par Nâssereddin Shâh Qâdjâr en 1849, dix ans seulement après son invention par Louis Daguerre lequel en avait fait l’annonce officielle à Paris en 1839) , la peinture du réel s’est peu à peu imposée à la Cour des monarques qâdjârs puis à tout le pays.

Votre commentaire

You are replying to: .
9 + 4 =