Dans la matinée du lundi 6 janvier, la capitale iranienne a été le théâtre du cortège funèbre du général iranien Soleimani, héros international de la Résistance, martyrisé lors d’une frappe américaine. Des millions de personnes dont de hauts dirigeants, y ont participé pour accomplir la prière funéraire sur les dépouilles, présidée par l’Ayatollah Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique. Une foule d’hommes et femmes émus aux larmes s'est pressée devant l’Université Téhéran où ont eu lieu les cérémonies de funérailles autour des cercueils du général iranien et de ses compagnons iraniens et irakiens. Au passage du cortège funéraire, des « vengeance, vengeance, vengeance ! » et « Mort à l'Amérique », n'ont cessé de se faire entendre de la part de la foule admiratrice du Général Qassem Soleimani rassemblée de des quatre coins du pays à Téhéran pour cet hommage populaire et historique. La dépouille de Qassem Soleimani sera enfin transférée dans sa ville natale de Kerman, dans le sud-est de l'Iran, où le chef militaire sera enterré mardi.

Votre commentaire

You are replying to: .
1 + 17 =