27 juin 2020 à 14:33
Journalist ID: 3058
Code d'info: 83835762
2 Persons

Neyshabour (IRNA)- Le site archéologique Shadiyakh est l’un des quartiers de l’ancienne Neyshabour, une ville historique située au nord-est d'Iran. Les vestiges de ce palais Tâhiride bâti au IXème siècle sont découverts lors des fouilles archéologiques menées en 2000. Le mot Shadiyakh signifie le palais de Joie. Le site actuel de Shadiyakh comprend un palais construit par les Tâhirides (820-872), rénové et utilisé successivement par les Saffârides, les Samanides, les Ghaznavides et les Seljukides. Le site de Shadiyakh est un souvenir du temps de splendeur de Neyshabour et du Grand Khorassan, mais il a été largement démoli lors de l’invasion mongole au XIIIème siècle. Les différents corps du palais comme les ateliers métallurgiques et d’artisanat, les écuries, la prison et les chambres royales ont été bâtis selon le plan classique des palais de l’époque. Quelques squelettes ont été découverts et exposés dans leur état initial et appartiennent probablement aux victimes du tremblement de terre du XIIIe siècle. La position de leurs corps montre, encore aujourd’hui, la souffrance de ces individus enterrés brutalement sous les décombres du palais. On dirait que l’histoire s’est figée à Shadiyakh dans un moment précis du passé, comme dans la ville de Pompéi après l’éruption du Vésuve. Photographe: Morteza Aminorroayaei

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 0 =