20 oct. 2020, 01:29
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84081066
0 Persons

Cette année, la superficie consacrée à la culture du safran, l’or rouge iranien, dans la province de Tchaharmahal et Bakhtiari, au sud-ouest, est de 230 hectares, avec une récolte moyenne de 4 kg par hectare. En raison des conditions climatiques de la province, les agriculteurs se tournent vers des cultures nécessitant moins d'eau, tel le safran. En raison de l'altitude et la nature froide et montagneuse de cette province, les conditions sont favorables pour cultiver cette l'épice la plus chère au monde, (estimé à 30 000 euros le kilogramme) avec une excellente qualité. La récolte du safran dans cette région commence fin octobre et se poursuit jusqu'à la mi-novembre. Il est à noter que toutes les régions de cette province ont le potentiel de ce type de culture.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha