Shahrekord (IRNA) - À l'automne, avec la migration des oiseaux d'eau migrateurs qui quittent la région froide de la Sibérie et de l'Asie centrale vers le golfe Persique, plus de 100 000 oiseaux migrateurs débarquent dans les zones humides internationales de la province de Chaharmahal et Bakhtiari. La présence d'espèces micro-aquatiques et de petites espèces aquatiques, ainsi que la végétation autour des lagunes et le manque de pollution de l'eau et une haute sécurité spatiale, ont fait de ces zones humides de la province de Chaharmahal et Bakhtiari, un lieu propice à l'habitat de ces oiseaux d'eau migrateurs. Photos: Ahmad Riahi Dehkordi

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 0 =