21 mars 2021, 12:41
Journalist ID: 1943
Code d'info: 84271524
0 Persons

Téhéran (IRNA)- Bien que le Coronavirus ait forcé la plupart des familles iraniennes à suivre l’auto-confinement, mais beaucoup ont continué à décorer les tables de Haft-Sin et observer les rituels de Nowruz toute en respectant les consignes et les directives dans le contexte de l’épidémie de la Covid-19. Manière de préserver leur santé mentale et leur morale aux côtés de leur santé physique. La coutume du Haft sin (sept " sin ") consiste donc à orner une nappe de sept objets dont le nom commence par la lettre "Sin" ou "S en français". Haft sin est une nappe disposée au moment de la fête de Norouz . Les iraniens mettent des éléments sur cette nappe que tout est comme un symbole de renouveau et de fertilité. Sofreh Haft Seen, le décor de table traditionnel Noruz (nouvel an iranien), ou tissu, décoré de sept éléments symboliques commençant par la lettre persane S (prononcée comme «sin»). Les sept articles sur le Sofreh Haft Seen comprennent sabzeh (germes de blé, de lentille ou de haricot mungo), samanu (un pudding sucré à base de blé germé), seeb (pomme), senjed (le fruit séché de l'olive sauvage, oleaster), somagh (sumak), serkeh (vinaigre) et de l’ail.

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha