28 janv. 2022, 17:56
Journalist ID: 1943
Code d'info: 84629706
0 Persons

Tags

Téhéran (IRNA)- des oiseaux migrateurs dans la zone humide de Sorkhroud étaient entrés dans les pâturages au cours des dernières semaines en raison du manque de nourriture.Grâce aux efforts des forces de protection de l'environnement de la province de Mazandaran et à l'approvisionnement en maïs pour eux, ces oiseaux migrateurs sont retournés dans les zone humide ces derniers jours. Des volées d'oiseaux migrateurs, en particulier des oies, se sont réfugiées dans la zone humide de Sorkhrud dans la province de Māzandarān, au nord de l'Iran. La retraite du sud de la mer Caspienne restera dominée par ses hôtes du nord jusqu'à la mi-mai 2018 environ, lorsque la saison de migration prendra fin. Le paysage riche attire également des centaines d'ornithologues, de vacanciers et d'amateurs d'oiseaux. Dans une scène plus large, la population hivernale d'oiseaux migrateurs est estimée à plus d'un million sur l'ensemble des rives sablonneuses du sud de la mer Caspienne qui s'étend sur environ 700 km. Les provinces septentrionales de Gilan, Golestan et Mazandaran englobent une variété de lacs d'eau douce, de zones humides et de lagons, qui sont les principales destinations des pélicans, des flamants roses, des canards, des cygnes, des foulques et d'autres espèces.

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
captcha