Sur l'Iran

  • Le jardin persan, le prisme de la civilisation iranienne

    Le jardin persan, le prisme de la civilisation iranienne

    Téhéran (IRNA)- L'origine des jardins persans remonterait à 4000 avant J.-C. ; bien que les données soient assez éparses, le style trouve ses origines en Perse, qui prend aujourd'hui les contours de l'Iran. En langue ancienne, pour dire "persan" on parlait de pairi-daeza ce qui a évolué vers "paradis" ou jardin d'Eden issus de la tradition judéo-chrétienne. Ce paradis sur terre se concevait comme un espace clos, lieu de repos spirituel et récréatif.

  • La culture de Jiroft, mystérieuse civilisation âgée de 5000 ans

    La culture de Jiroft, mystérieuse civilisation âgée de 5000 ans

    Téhéran (IRNA) – Les fouilles archéologiques des experts iraniens à Jiroft (Province de Kerman) ont exposé les ruines d'une ancienne civilisation de l'âge du Bronze qui avait prospéré en bordure des civilisations mésopotamiennes.

  • La perspective de l'industrie iranienne de la pistache

    La perspective de l'industrie iranienne de la pistache

    Téhéran (IRNA)- La culture et le commerce de la pistache remontent à des milliers d'années en Iran, avec environ un siècle de production industrielle et d'exportation en tant que produit agricole. Les caractéristiques organoleptiques uniques des pistaches iraniennes les rendent polyvalentes et universellement appréciées à la fois comme collation et comme ingrédient.

  • Iran : la plus vieille maison de thé de Téhéran fait 1,5m²

    Iran : la plus vieille maison de thé de Téhéran fait 1,5m²

    Téhéran (IRNA)- Kazem, propriétaire de la plus petite et plus ancienne maison de thé de Téhéran (fondée en 1918), travaille sans relâche dans son établissement centenaire, hérité de son père. Au cœur du Grand Bazar, 200 personnes passent en moyenne chaque jour dans son échoppe, divisée même par les touristes étrangers.

  • Iran/Artisanat: Musée national arménien Artak Manukean à Téhéran

    Iran/Artisanat: Musée national arménien Artak Manukean à Téhéran

    Téhéran (IRNA)- A l’ occasion de la Journée mondiale de l'Artisanat, lors d'une cérémonie au Musée Artak Manukean, le Comité national des musées iraniens (ICOM) a honoré le Musée national arménien d’Iran, l’un des musées privés actifs dans le cyberespace, par un insigne honorifique. Ont été exposées dans le musée des œuvres précieuses de l'artiste arméno-iranien, Hakopian.