Argent bloqué

  • Accord Iran-Corée du Sud sur le transfert et les options de troquer des ressources en devises

    Accord Iran-Corée du Sud sur le transfert et les options de troquer des ressources en devises

    Téhéran (IRNA)- Le gouverneur de la Banque centrale d'Iran, Abdonnaser Hemmati, et l'ambassadeur sud-coréen ont convenu lors d'une réunion tenue ce lundi à la demande de l'ambassade de Corée du Sud à Téhéran, sur les modalités de déplacer et de consommer une partie des ressources bancaires de l'Iran bloquée dans le pays de l'Asie de l'Est.

  • Zarif appelle la Corée du Sud à libérer les ressources en devises iraniennes «dans les plus brefs délais»

    Zarif appelle la Corée du Sud à libérer les ressources en devises iraniennes «dans les plus brefs délais»

    Téhéran (IRNA)-Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, insistant sur le fait que le plus grand obstacle au développement des relations Téhéran-Séoul, dans la conjoncture actuelle, est la question des ressources en devises bloquées de l'Iran par les banques coréennes, a appelé le gouvernement sud-coréen à prendre les mesures nécessaires pour lever les obstacles dès que possible. »

  • Commerce avec l’Iran : Séoul cherche à relever les obstacles

    Commerce avec l’Iran : Séoul cherche à relever les obstacles

    Téhéran(IRNA)-L'ambassadeur sud-coréen en poste en Iran, Ryu, Jeong-Hyun s’exprimant lors d’une réunion avec le groupe d'amitié parlementaire des deux pays, a déclaré : « Séoul n'épargnera aucun effort pour supprimer les barrières commerciales avec l'Iran ». Le diplomate a souligné à cette occasion le rôle important de la coopération entre les parlements des deux pays en faveur d’une augmentation des interactions amicales entre les deux pays.

  • L’Iran utilisera différentes méthodes pour retourner son argent bloqué (Zarif)

    L’Iran utilisera différentes méthodes pour retourner son argent bloqué (Zarif)

    Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères a évoqué le système de « troc » (faire du commerce de compensation par l’achat de marchandises) comme mesures pour restituer l'argent iranien bloqué dans d'autres pays et a déclaré: « Nous négocions pour rendre l'argent bloqué et si nécessaire, nous poursuivrons cette question devant la justice. »