Commerce

  • Commerce : tendance à la hausse dans les échanges irano-syriens

    Commerce : tendance à la hausse dans les échanges irano-syriens

    Téhéran (IRNA) - Le chef de la Chambre de commerce mixte Irano-syrienne déclarant que les échanges entre les deux pays affichent la hausse, a ajouté : « Actuellement, la Syrie s'oriente vers la reconstruction et les articles dans le domaine de la construction dont la construction de ponts et de barrages, la fourniture d'électricité et les services techniques et d'ingénierie figurent en tête de la liste des exportations vers ce pays depuis l'Iran.

  • Les échanges commerciaux entre l’Iran et les pays riverains de la Caspienne ont atteint près de 2,5 milliards de dollars l’an dernier

    Les échanges commerciaux entre l’Iran et les pays riverains de la Caspienne ont atteint près de 2,5 milliards de dollars l’an dernier

    Téhéran (IRNA)- L’année dernière (1399), les échanges commerciaux non-pétroliers iraniens, avec quatre États du littoral de la Caspienne, ont totalisé plus de 6 millions et 242 mille tonnes de marchandises d'une valeur de 2 milliards et 525 mille dollars, ce qui indique une amélioration de la balance commerciale en faveur de l'Iran, et cette tendance peut encore s’améliorer, a déclaré lundi le porte-parole des Douanes de la RII, Seyyed Rouhollah Latifi.

  • Le commerce de 19 milliards de dollars de l'Iran avec la Chine l’an dernier

    Le commerce de 19 milliards de dollars de l'Iran avec la Chine l’an dernier

    Téhéran (IRNA) - « La Chine était le premier partenaire commercial de notre pays l’année civile dernière (1399), avec qui nous avons échangé 30 millions et 128 mille tonnes de marchandises non-pétrolières d'une valeur de 18 milliards et 715 millions de dollars », a déclaré le porte-parole des douanes iraniennes.

  • Iran : 60 milliards de dollars de commerce international « en 1399 »

    Iran : 60 milliards de dollars de commerce international « en 1399 »

    Téhéran (IRNA)- « Le commerce international iranien dans l’année civile de 1399 a été estimé à 60 milliards de dollars, ce qui dans les conditions difficiles dues à la guerre économique et à la pandémie du Coivd19 est le signe d’un bon bilan enregistré par des agences apparentées, des unités de production et des commerçants iraniens », se félicite jeudi le ministre iranien de l'Industrie, des Mines et du Commerce.

  • Avoirs bloqués : pourparlers Irano-sud-coréens sur le commerce des produits médicaux

    Avoirs bloqués : pourparlers Irano-sud-coréens sur le commerce des produits médicaux

    Téhéran (IRNA)- « Téhéran et Séoul ont discuté en ligne des moyens d'utiliser les avoirs bloqués de l’Iran à des fins de développer le commerce bilatéral de produits médicaux », rapporte mardi l’agence de presse officielle sud-coréenne, Yonhap.

  • L'Eurasie, porte d'entrée de l'Iran sur le commerce mondial

    L'Eurasie, porte d'entrée de l'Iran sur le commerce mondial

    Téhéran (IRNA)- L'Union eurasienne est un bloc économique composé de cinq pays : l'Arménie, la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizistan et la Biélorussie. Elle est le deuxième producteur de gaz et le quatrième producteur d'électricité et reste l'un des marchés d'investissement les plus prospères dans le monde.

  • Le commerce extérieur de l'Iran dépasse 6,7 milliards de dollars en janvier

    Le commerce extérieur de l'Iran dépasse 6,7 milliards de dollars en janvier

    Téhéran (IRNA-« Le bilan du commerce extérieur de l'Iran en janvier a été estimé à 6 milliards et 732 millions de dollars, dont la part des exportations était de 2 milliards et 951 millions de dollars et la part des importations 3 milliards et 781 millions de dollars », a déclaré le porte-parole des douanes de la République islamique d’Iran (RII), Seyyed Rouhollah Latifi.

  • La dette extérieure de l'Iran est réduite à 9,3 milliards de dollars

    La dette extérieure de l'Iran est réduite à 9,3 milliards de dollars

    Téhéran (IRNA) - La dette extérieure de l'Iran est réduite à 9,3 milliards de dollars à la fin de décembre 2020. Une comparaison du ratio dette extérieure / PIB de l'Iran avec d'autres pays montre que l'Iran fait partie des pays avec la dette extérieure la plus basse.

  • Eurasie : le pacte monétaire libère l'Union économique du monopole de dollar (Chambre de commerce de Téhéran)

    Eurasie : le pacte monétaire libère l'Union économique du monopole de dollar (Chambre de commerce de Téhéran)

    Téhéran (IRNA)- Evoquant la question d'une monnaie unique entre les pays membres de l'Union économique eurasienne, le chef de la Chambre de Commerce de Téhéran, Masoud Khansari, a déclaré : « L'utilisation d'un pacte monétaire peut sortir le commerce du monopole du dollar, ce qui profitera à tous les pays membres. »

  • Commerce avec l’Iran : Séoul cherche à relever les obstacles

    Commerce avec l’Iran : Séoul cherche à relever les obstacles

    Téhéran(IRNA)-L'ambassadeur sud-coréen en poste en Iran, Ryu, Jeong-Hyun s’exprimant lors d’une réunion avec le groupe d'amitié parlementaire des deux pays, a déclaré : « Séoul n'épargnera aucun effort pour supprimer les barrières commerciales avec l'Iran ». Le diplomate a souligné à cette occasion le rôle important de la coopération entre les parlements des deux pays en faveur d’une augmentation des interactions amicales entre les deux pays.

  • Téhéran, hôte de la 7e réunion de la Commission mixte Iran-Qatar

    Téhéran, hôte de la 7e réunion de la Commission mixte Iran-Qatar

    Téhéran (IRNA)- Le ministre de l'Énergie de la République islamique d'Iran, Reza Ardakanian, et le ministre de l'Industrie et du Commerce du Qatar, Saad Sherida al-Kaabi, ont convenu de tenir la septième réunion de la Commission mixte de coopération des deux pays à Téhéran d'ici la fin de cette année.

  • Commerce : échanges iraniens sur 30 frontières communes avec les voisins

    Commerce : échanges iraniens sur 30 frontières communes avec les voisins

    Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Routes et du Développement urbain, Mohammad Eslami, s’exprimant lors d'une visioconférence, ce jeudi, avec le ministre turkmène des Affaires étrangères, Rachid Meredov, a mis l’accent sur la necessité de suppression de toute restriction visant à développer le transit et le commerce entre les deux pays voisins et a déclaré: « Les échanges transfrontaliers de l'Iran sont désormais établis sur 30 frontières communes avec ses voisins et les protocoles sanitaires sont strictement appliqués sur les points de passage.