Embargo sur les armes

  • Les armes navales made in Iran, potentiellement «très compétitives» sur le marché

    Les armes navales made in Iran, potentiellement «très compétitives» sur le marché

    Téhéran (IRNA)-Le commandant de la marine de l'Armée de la République islamique d'Iran(RII), l'amiral Hossein Khanzadi, déclarant que les armes navales de fabrication iranienne sont potentiellement très compétitives par rapport aux modèles étrangers, a indiqué : « La marine iranienne a atteint un point de capacité et d'autosuffisance qui l'a rendu autonome et désormais elle n’a plus besoin d'acheter des armes. Pour nous l’embargo sur les armes visant la marine de la RII est une blague. »

  • Les alliés régionaux américains considèrent le PGAC comme "la plus grande menace"

    Les alliés régionaux américains considèrent le PGAC comme "la plus grande menace"

    Téhéran (IRNA) – Pour Seyyed Hossein Moussavian, l’ancien diplomate iranien qui s’exprimait ce lundi matin au micro de l’IRNA, les alliés américains dans la région considéraient et considèrent toujours le Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien de 2015 (PGAC) comme la plus grande menace à leur encontre et leurs accusations selon lesquelles l’accord nucléaire a rendu la région moins sûre, puisent ses racines dans la même hystérie.

  • «Un jour important pour la communauté internationale» a été enregistré

    Déclaration officielle de Téhéran sur la fin de l’embargo sur les armes visant l’Iran

    «Un jour important pour la communauté internationale» a été enregistré

    Téhéran (IRNA)-La République islamique d'Iran vient de publier aux premières minutes de ce dimanche 18 octobre 2020, une déclaration officielle sur la fin de l'embargo sur les armes visant l'Iran, soulignant qu'en vertu de l'une des initiatives du Plan global d’action commun sur le nucléaire de 2015 (PGAC), la fin définitive et inconditionnelle des restrictions sur les armes contre la RII et des interdictions de voyage précédemment imposées à certains citoyens et responsables militaires iraniens, a été automatiquement rétablie. « Cette fin ne nécessite l'adoption d'aucune nouvelle résolution ni la publication d’une déclaration ni aucune autre action de la part du Conseil de sécurité de l'ONU. », indique Téhéran.

  • L’embargo sur les armes contre l’Iran prend fin le 18 octobre (Téhéran)

    L’embargo sur les armes contre l’Iran prend fin le 18 octobre (Téhéran)

    Téhéran (IRNA)-Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, annonce la fin du système de licences d'exportation et d'importation d'armes (conventionnelles) de l'Iran au bon matin du 18 octobre (dimanche prochain)» avant de déclarer : « Le 18 octobre est le jour de la défaite des États-Unis, qui n'ont pas pu avancer malgré leur arrogance et leur ruse. »

  • Défense : «Un nouveau chapitre» s'ouvre dans les relations Téhéran-Moscou (Ministre)

    Défense : «Un nouveau chapitre» s'ouvre dans les relations Téhéran-Moscou (Ministre)

    Moscou (IRNA)- Un nouveau chapitre s’ouvre dans le domaine de la coopération défensive Téhéran-Moscou après la fin de l’embargo sur les armes contre l’Iran prévue le 17 octobre, a déclaré mardi le ministre iranien de la Déffense et de la Logistique, le général de brigade, Amir Hatami.

  • Embargo sur les armes contre l’Iran: La résolution américaine perdra le vote (Zarif)

    Embargo sur les armes contre l’Iran: La résolution américaine perdra le vote (Zarif)

    Téhéran (IRNA)- Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif a affirmé que la résolution américaine, visant à prolonger l'embargo sur les armes conventionnelles contre l’Iran et qui est une violation de la résolution 2231 lié à l’accord international nucléaire «perdra le vote».

  • L’ambassadeur d’Iran appelle le Conseil de sécurité à rejeter, «une fois de plus», l'unilatéralisme US

    L’ambassadeur d’Iran appelle le Conseil de sécurité à rejeter, «une fois de plus», l'unilatéralisme US

    New York (IRNA)- Le représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies, Madjid Takht Ravantchi, réagissant à une résolution anti-iranienne préparée par les Etats-Unis sur la prolongation de l’embargo sur les armes conventionnelles contre son pays, a appelé le Conseil de sécurité de l’ONU à rejeter une fois de plus le langage de force et l'unilatéralisme américains.