Engagements

  • L'Iran se félicite des négociations constructives qui aboutissent à la mise en œuvre de tous les engagements

    Amir Abdollahian lors d’une rencontre avec le ministre japonais des A.E. à Téhéran :

    L'Iran se félicite des négociations constructives qui aboutissent à la mise en œuvre de tous les engagements

    Téhéran - IRNA - « La République islamique d'Iran se félicite des négociations constructives (à Vienne sur l’accord multilatéral nucléaire de 2015) à conditions qu’elles aboutissent à des résultats tangibles et au respect de toutes les obligations liées aux Pacte par toutes les parties et qu’elles ne deviennent pas des négociations à l'usure pour gagner du temps… », a déclaré l'Assistant spécial du Président du Parlement iranien pour les Affaires internationales, Amir Abdollahian, ce lundi à l’occasion d’une rencontre avec le Chef de la diplomatie japonaise, Motegi Toshimitsu, en visite à Téhéran.

  • Zarif exhorte les États-Unis à lever «sans tarder» toutes les sanctions conformément à leurs obligations

    Zarif exhorte les États-Unis à lever «sans tarder» toutes les sanctions conformément à leurs obligations

    Téhéran (IRNA)-Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, réitérant sur le fait que les États-Unis devraient lever toutes les sanctions « sans tarder », au nom de leurs obligations liées au Plan global d’action conjointe sur le nucléaire (PGAC, JCPOA selon son acronyme anglais), a déclaré : « Les Américains doivent savoir que ni les sanctions ni le sabotage ne seront pas un outil de négociation et ne feront que rendre la situation plus difficile pour eux . »

  • Aujourd'hui, c'est le tour des 5 + 1 d’accomplir leurs obligations, insiste le Président Rohani

    Aujourd'hui, c'est le tour des 5 + 1 d’accomplir leurs obligations, insiste le Président Rohani

    Téhéran (IRNA)- Le Président de la République islamique d’Iran (RII), Hassan Rohani mettant en garde ce jeudi, contre l’inaction de certaines parties signataires de l’accord multilatéral sur le nucléaire de 2015, a déclaré : « Aujourd'hui et dans les circonstances actuelles, c'est le tour des 5 + 1 (Etats-Unis, Chine, Russie, France, Royaume-Uni + Allemagne) de remplir leurs devoirs liés au Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien de 2015 (PGAC, JCPOA selon son acronyme anglais). Qu’ils sachent que chaque jour de retard est à leur détriment. »

  • L'Iran n'a pas quitté l'accord nucléaire pour y revenir !

    L'Iran n'a pas quitté l'accord nucléaire pour y revenir !

    Téhéran (IRNA)- Le représentant permanent de l'Iran auprès des Nations Unies, Madjid Takht-Ravantchi, a souligné que la République islamique d'Iran ne s'était pas retirée du Plan global d'action commun sur le nucléaire de 2015 (PGAC, JCPOA selon son acronyme anglais) pour y revenir maintenant, et que la réduction des obligations liées au Pacte par Téhéran était au titre de l'accord et de article 36 en réponse au retrait unilatéral des Etats-Unis et à l'échec d'autres signataires à remplir leurs engagements respectifs vis à vis de Téhéran.