Khatibzadeh

  • Les États-Unis doivent choisir entre l'héritage raté de Trump et le JCPOA (Téhéran)

    Les États-Unis doivent choisir entre l'héritage raté de Trump et le JCPOA (Téhéran)

    Téhéran (IRNA) – Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a qualifié de « lent » mais de « positif » le processus des pourparlers de Vienne pour relancer l’accord nucléaire avant d’indiquer : « Le Président américain devrait choisir entre rester fidèle à l'héritage raté de l'administration Trump ou s’en distancier et revenir aux engagements liées à l'accord multilatéral nucléaire de 2015 (JCPOA).

  • Téhéran affirme des progrès à Vienne et salue les négociations avec l'Arabie saoudite

    Téhéran affirme des progrès à Vienne et salue les négociations avec l'Arabie saoudite

    Téhéran (IRNA)- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, soulignant que Téhéran n’aura pas un nouvel accord aux côtés du Plan global d’action conjoint le nucléaire (PGAC, JCPOA selon son acronyme anglais) a déclaré: « Les sanctions imposées par la précédente administration américaine à l'Iran visaient à rendre difficile le retour des États-Unis au pacte multilatéral. »

  • Le porte-parole de la diplomatie iranienne salue sur Instagram le document global des coopérations de 25 ans Téhéran-Pékin

    Le porte-parole de la diplomatie iranienne salue sur Instagram le document global des coopérations de 25 ans Téhéran-Pékin

    Téhéran (IRNA)-Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, publiant une vidéo sur le document de coopération stratégique de 25 ans sino-iranienne, sur Instagram a présenté des explications.

  • Commission mixte du JCPOA à Vienne : remplir les obligations par d’autres parties est «à l’ordre du jour» (Téhéran)

    Commission mixte du JCPOA à Vienne : remplir les obligations par d’autres parties est «à l’ordre du jour» (Téhéran)

    Téhéran (IRNA) – Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, a réaffirmé que la levée des sanctions américaines et remplir les obligations par d’autres signataires du Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien de 2015 (PGAC, JCPOA selon son acronyme anglais) sont à

  • Accord nucléaire : Téhéran réagit aux récentes positions des USA et du trio européen

    Accord nucléaire : Téhéran réagit aux récentes positions des USA et du trio européen

    Téhéran (IRNA) – « Le moment n’est pas opportun pour une réunion informelle avec des représentants de l'UE et des États-Unis sur le Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien de 2015 (PGAC, JCPOA selon son acronyme anglais) », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh en réaction aux récentes positions et actions (contreproductives) des États-Unis et de trois pays européens (France, Grande-Bretagne, Allemagne).

  • Yémen : Téhéran appelle les pays bellicistes à mettre fin au blocus

    Yémen : Téhéran appelle les pays bellicistes à mettre fin au blocus

    Téhéran (IRNA)-Téhéran juge « non-suffisante » la déclaration des Etats-Unis de mettre fin à leur soutien militaire à la coalition de guerre intervenant au Yémen dirigé par l’Arabie Saoudite. « Que la coalition belliciste qui est intervenu militairement au Yémen réalise son erreur stratégique, qu’elle admette leur six années d’erreur, qu’elle mette fin à la guerre et au blocus au Yémen et qu’elle trouve une solution politique à la crise », a énnoncé le porte-parole de la diplomatie iranienne, Saïd Khatibzadeh.

  • L'Iran condamne le double attentat-suicide à Bagdad

    L'Iran condamne le double attentat-suicide à Bagdad

    Téhéran (IRNA)-Le ministère iranien des Affaires étrangères a fermement condamné jeudi par la voix de son porte-parole le double attentat suicide perpétré dans la journée dans un marché populaire de Bagdad, faisant plus de 30 morts et blessant plus de 100 blessés parmi les civils innocents, l'attaque la plus sanglante depuis plus de trois ans dans la capitale irakienne, Bagdad.

  • En retard dans le paiement de sa contribution à l’ONU, Téhéran s’explique

    En retard dans le paiement de sa contribution à l’ONU, Téhéran s’explique

    Téhéran (IRNA) –Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, en réponse aux questions des journalistes sur la publication des informations autour du paiement de la contribution par l'Iran (en tant que pays membre) aux Nations Unies, a ajouté: « L'Iran est depuis longtemps en contact avec le Trésor de l'ONU pour introduire un canal sécurisé à cette fin en raison du blocage de ses canaux de transfert financier par les États-Unis ».

  • Pour Téhéran un Afghanistan prospère et indépendant est «dans l'intérêt de tous»

    Pour Téhéran un Afghanistan prospère et indépendant est «dans l'intérêt de tous»

    Téhéran (IRNA) – Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, s’attardant sur le fait que pour la République islamique d'Iran un Afghanistan indépendant, développé, calme, et stable est dans l’intérêt de tous a déclaré : « L'Iran peut être une véritable aide pour les pourparlers inter-afghans dont le résultat sera la fierté et le succès du gouvernement et de la nation afghans et la préservation de leurs réalisations (politiques, économiques et sociales enregistrées depuis ces 20 dernières années).

  • Donald Trump vulgaire et injurieux sur l’Iran : réaction de Téhéran

    Donald Trump vulgaire et injurieux sur l’Iran : réaction de Téhéran

    Téhéran - IRNA - Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Saïd Khatibzadeh, a réagi aux récentes insultes vulgaires de «Donald Trump» contre la République islamique d'Iran en publiant un message Twitter.

  • Déclaration de l'UE au Conseil des droits de l'homme : Téhéran répond

    Déclaration de l'UE au Conseil des droits de l'homme : Téhéran répond

    Téhéran (IRNA)-« Inadmissible » c’est en ce mot qu’a réagi la diplomatie iranienne par la voix de son porte-parole, Saïd Khatibzadeh, en réponse à une déclaration de l'Union européenne au Conseil des droits de l'homme, sur des prétendus soucis des droits humains en Iran, synonyme d’un « double standard » systématique des prétendus défenseurs des droits de l’homme, a-t-il dit.

  • Téhéran espère que les Emirats rattraperont leurs erreurs

    Téhéran espère que les Emirats rattraperont leurs erreurs

    Téhéran (IRNA)- Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Saeed Khatibzadeh, espéré que les Emirats rattraperaient leurs erreurs, avertissant que «l'Iran ne plaisante avec personne sur la question de sa sécurité nationale.

  • Aucun lien entre la visite de Ignazio Cassis en Iran et les problèmes américano-iraniens (Téhéran)

    Aucun lien entre la visite de Ignazio Cassis en Iran et les problèmes américano-iraniens (Téhéran)

    Téhéran (IRNA)- Le ministère iranien des Affaires étrangères affirme qu'il n'y a aucun lien entre une visite actuelle du ministre suisse des Affaires étrangères Ignazio Cassis à Téhéran et les problèmes existant entre la République islamique et les États-Unis.

  • Jamais les Etats-Unis ne verront leurs désidératas « illégaux » remplis (Téhéran)

    Jamais les Etats-Unis ne verront leurs désidératas « illégaux » remplis (Téhéran)

    Téhéran (IRNA)-Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangère, Saïd Khatibzadeh, réagissant à la tentative de snapback américaine contre l’Iran, a déclaré : « Les États-Unis, dans un geste contraire aux règles et règlements du droit international et aux dispositions de la résolution 2231 (qui endosse l’accord international sur le nucléaire iranien de 2015), n'ont soumis qu'une «demande» à l'actuel président tournant du Conseil de sécurité. « Washington ne pourra jamais réaliser ses désidératas illégaux », a-t-il insisté.

  • Téhéran rejette les allégations sans fondement de Pompeo

    Téhéran rejette les allégations sans fondement de Pompeo

    Téhéran (IRNA)- Rejetant les accusations sans fondement du secrétaire d'État américain contre l'Iran pour avoir envoyé des armes aux talibans, le nouveau porte-parole du ministère des Affaires étrangères iranien, Saeed Khatibzadeh, a déclaré: «Aujourd'hui, ce qui se passe en Afghanistan est le résultat de l'incitation à la guerre et de l'intervention américaine en Afghanistan».