10 mai 2020 à 17:05
Journalist ID: 1943
Code d'info: 83782859
0 Persons

Téhéran (IRNA)- La zone humide d'Anzali, voisine de la mer Caspienne, est depuis longtemps un paradis pour les amoureux de la nature et les ornithologues amateurs. Couvrant quelque 20 000 hectares, le lagon revêt une importance internationale en tant que refuge pour divers oiseaux hivernants et oiseaux de rivage. Il abrite également des roselières englobantes, une végétation submergée et flottante. Cependant, la zone humide, comme beaucoup d'autres de ses homologues, souffre de la pollution de l'environnement. (Photos: Mojtaba Mohammadi)

Votre commentaire

You are replying to: .
3 + 12 =