Coronavirus: l'Iran négocie avec un pays étranger pour la production conjointe du vaccin (Ministre)

Téhéran (IRNA) - "Le processus de production du vaccin iranien du coronavirus se déroule parfaitement et la troisième phase des études cliniques débutera en février. Nous menons aussi des négociations avec un pays étranger pour la production conjointe du vaccin.", a déclaré le ministre iranien de la Santé.

Le ministre de la Santé a déclaré: "Nous fournissons au peuple iranien le vaccin le plus sûr par la voie la plus sûre. Nous avons mandaté une équipe il y a quelque temps pour définir les priorités vaccinales dans les groupes vulnérables. Aujourd'hui nous savons exactement que par quels groups à haut risque, nous devons commencer la vaccination. À la première occasion quand le vaccin arrive, j'annoncerai certainement les détails."

"Nous suivons en même temps l'option de l'achat du vaccin étranger. Nous avons aussi un autre projet pour la production conjointe du vaccin avec un autre pays.", a ajouté Saeid Namaki.

"Jusqu'à présent, nous disposons de la méthode d'injection et des essais cliniques les plus réussis sur des personnes vaccinées. À partir de février, nous commencerons la phase trois de l'essai clinique de ce vaccin iranien. Nous espérons utiliser le vaccin fait maison à la fin du printemps 2021.", a précisé le chef du Comité national de la lutte contre le coronavirus.

Au cours de la cérémonie de l'essai du vaccin iranien sur l'homme, tenu à Téhéran le 29 décembre 2020, Saeid Namaki a souligné que l'Iran a une longue histoire dans la production des vaccins. Le ministre iranien de la Santé a évoqué lors de cette cérémonie l'Institut de recherches sur le vaccin et le sérum Razi qui a été fondé en Iran en 1924.

Suivez l'IRNA francophone sur Twitter @Irnafrench

Lire aussi

Votre commentaire

You are replying to: .
5 + 5 =