8 oct. 2020 à 23:54
Journalist ID: 2385
Code d'info: 84069561
0 Persons

Tags

Triste disparition de Shajarian: le Président Rohani présente ses condoléances

Téhéran (IRNA) - Dans un message de condoléances pour la mort du regretté « Maître du chant » iranien, Mohammad Reza Shajarian, le Président Hassan Rohani, a déclaré : « Certes, la reconnaissante nation iranienne gardera à jamais vivant dans la mémoire collective, le nom, la mémoire et les œuvres de cet artiste populaire bien-aimé ».

Selon l’IRNA jeudi 8 octobre, Hassan Rouhani réagissant à la triste disparition de l’immense chanteur et compositeur de la musique iranienne, a écrit sur son compte Twitter: « Le Maître Mohammad Reza Shajarian, figure artistique de premier plan et créateur des chansons iraniennes les plus immortelles et auteur de Rabbana  ((belles prière mises en musique par Shajarian qui est indissociable en Iran du mois béni du jeûne de Ramadan), nous a laissé un héritage précieux. Certes, la nation reconnaissante de l'Iran gardera à jamais vivant dans la mémoire collective le nom, la mémoire et les œuvres de cet artiste populaire ».

Chanteur, instrumentiste et compositeur engagé, prenant conscience de son appartenance à la société et au monde de son temps, Mohammad-Réza Shajarian a incarné plus que tout autre pendant un demi-siècle la musique traditionnelle et classique iranienne à l'étranger comme en Iran.

Né le 23 septembre 1940 dans la ville sainte de Machhad (nord-est), Ostad Mohammad Reza Shajarian, était l'un des chanteurs classiques de musique persane les plus acclamés.

Le « Roi du chant » traditionnel d’Iran a été admis à l'unité de soins intensifs le 5 octobre dans un état instable et pour des problèmes cardiaques, pulmonaires et respiratoires, la perte de conscience, l’hypotension et la chute des plaquettes.

Dans une vidéo publiée en Mars 2016 juste avant la fête persane de Norouz, Shajarian a annoncé qu'il a commencé un traitement pour le cancer du rein, depuis il se battait contre la maladie.

Messages de condoléances des organisations internationales, des diplomates et des ambassadeurs iraniens et étrangers
 

Les hommages à cette légende de la chanson iranienne ont afflué au fil de la soirée.

Artistes et politiques ont rendu hommage tout au long de la soirée à cet homme qui représentait la culture iranienne et était reconnu dans le monde entier.

«Une icône», «un mythe irremplaçable de la musique», «un immense maître», « un génie absolu » « une richesse inégalée et immortelle », « une perle rarissime »... Les hommages se multiplient après la mort de Mohammad Reza Shajarian

Mohammad Javad Zarif a écrit sur sa page Instagram: «C’est avec une grande émotion et chagrin que je viens d'apprendre la triste nouvelle du décès de la grande légende de l'art, de la musique et du chant d'Iran et l’ambassadeur du monde persanophone, source de fierté. »

Le bureau des Nations Unies à Téhéran, l’ambassadeur d’Iran à Azerbaïdjan, Abbas Moussavi, les ambassades de la République islamique d'Iran à Zagreb et à Kiev, les ambassades de Suisse et de Grande-Bretagne à Téhéran et le Chef du Kurdistan irakien, ont adressé toutes leurs condoléances à sa famille, à ses proches et à ceux qui l’aimaient, s’associant aux hommages qui lui seront rendus à partir d’aujourd’hui 8 octobre 2020 en Iran.

Ambassadeur d'Iran à Paris

Bahram Qassemi, l'ambassadeur d'Iran à Paris, a déclaré : «Mohammad Reza Shajarian, ce génie inégalé de notre époque et ce joyau rarissime dans l'histoire de la voix de la culture, de l'art et du mysticisme iranienne, s’est éteint. »

« Nous pleurons cette perte et nous partageons ce deuil avec tous les Iraniens, les persanophones, les Iraniens vivant en France, les iranologues et ses admirateurs français », ajoute le diplomate pour rendre hommage à cet artiste préféré des Iraniens.

Ambassade de France à Téhéran

Réagissant d’autre part au décès du Maître Shajarian qui a mis en deuil la chanson iranienne, l'ambassade de France en Iran, tout en présentant ses condoléances à sa famille, à ses proches et à tous les Iraniens, a publié un message : ‌ « Mohammad Reza Shajarian a chanté son dernier chant. Les œuvres du Roi de la chanson iranienne resteront à jamais gravées dans les mémoires. »

L’Iran perd un de ses plus grands chanteurs et musiciens. Il s’agit également d’une perte universelle car Shajarian, cette véritable légende qui a traversé les frontières et les époques est une personne qui a su créer des valeurs à la fois nationales et universelles qui unissent l'humanité vers l’amour et la solidarité.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
2 + 1 =