Le gouvernement a toujours plaidé pour le recrutement des femmes dans les postes de gestion (Rohani)

Téhéran (IRNA)- Soulignant que le gouvernement a toujours plaidé pour le recrutement des femmes dans les postes de gestion, le Président Rohani a déclaré que les femmes en Iran peuvent intervenir et mettre au pouvoir une personne ou une faction qu’elles approuvent, « manière de manifester leur volonté. »

Selon le correspondant politique de l'IRNA, Hassan Rohani s’exprimant à l’occasion d'une réunion, samedi soir 17 avril, avec des militantes actives pour les femmes et les affaires familiales a déclaré : « L’un des objectifs que nous avons fixés sous les onzième et douzième gouvernements était que les femmes, les jeunes, les groupes ethniques et les minorités religieuses puissent avoir la possibilité et les opportunités de travailler dans la société.

Il a ajouté lors de la réunion, tenue à l'occasion du mois sacré du Ramadan : « L'une des caractéristiques de tout Etat et toute société est peut-être, aujourd’hui, la situation des femmes. Il s’agit d’une question mondiale. C'est-à-dire que lorsque nous voulons discuter d'une civilisation, d'un pays, d'un système et d'une révolution, l'une de nos questions est de savoir quelles sont les conditions des femmes dans cette société ? L'activité des femmes est-elle libre ? La société leur fournit l’occasion pour qu’elles s’épanouissent, pour qu’elles puissent montrer leur talent, leurs connaissances et leur art ? »

Il a ajouté : « Aujourd'hui, nous voyons que la Vice-présidence chargée de la Femme et de la Famille et d'autres départements et ministères ont fait preuve d’un travail précieux au cours de ces huit années (de la présidence de Hassan Rohani). « Certes, le prochain gouvernement continuera dans la même direction », a espéré le Président de la RII.  

Dans une autre partie de son discours, le chef du gouvernement de la Sagesse et de l’Espoir, a déclaré : « Nous sommes très fiers que des femmes aient également été présentes dans les postes de gestion ».

Il s’agit d’une présence toujours minime dans ce domaine qui devrait être compensé, a reconnu Hassan Rohani.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench

9468**

Votre commentaire

You are replying to: .
6 + 3 =